L'actu du 01-04-2015


Loi santé : un texte pris en grippe !

Le bras de fer a commencé à l'Assemblée Nationale. Les députés débattent du projet de " loi de modernisation de la santé ". Un projet de loi qui s'est attiré les foudres des médecins. En cause : le tiers payant, une des promesses de campagne de François Hollande. Pourtant, ce texte ne se limite pas à cette mesure controversée. Avec près de 57 articles et près de 2000 amendements déposés, ce projet

Système de santé : "Il y a 42 milliards d'économies potentielles"

Jean-Paul Hamon, le président de la Fédération des médecins de France, pense que 42 milliards d'économies sont possibles dans le système de santé actuel, afin de lutter contre un désastre annoncé. Pour cela, il prend l'exemple des génériques qui sont 40 % plus présents en France qu'en Allemagne. Des médicaments génériques qui coûtent évidemment bien moins chers. Il dénonce par ailleurs la collusio

Jean-Paul Hamon : "Touraine a ses sonotones débranchés depuis plus de trois ans"

Jean-Paul Hamon, le président de la Fédération des médecins de France, raconte le dialogue que les médecins peuvent avoir avec la ministre de la santé, Marisol Touraine. La qualifiant de "dogmatique", il estime qu'elle n'est pas en phase avec la réalité, notamment celle des pharmaciens, et qu'elle ment quand elle avance le faible coût pour les professionnels de la santé.

Généralisation du tiers payant : la France dépense beaucoup plus que ses voisins

Jean-Paul Hamon, le président de la Fédération des médecins de France, vient présenter son livre "La fin de notre système de santé". Dedans, il dénonce la situation du système de santé français et évoque avec précision les chiffres de dépenses en France par rapport à ses voisins, notamment les Allemands. Des dépenses de plus de 12 milliards dans les médicaments ou de 25 milliards dans les hôpitaux

Edouard Philippe (UMP), Frédéric Cuvillier (PS)

Invités : - Edouard Philippe (UMP) - Frédéric Cuvillier (PS)

Quand Bernard Debré rappelle que son frère a été insulté de "connard" par Nicolas Sarkozy

Le député UMP de Paris, Bernard Debré, était l'invité de LCI soir, ce mercredi. Ce dernier est revenu sur l'affaire des pénalités des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Il rappelle que le patron de l'UMP avait traité le président du Conseil constitutionnel, son frère Jean-Louis Debré, de "connard".

Conditionner les aides sociales, une promesse de campagne de la droite parlementaire

La droite parlementaire l'avait promis dans sa campagne des départementales : conditionner le versement des aides sociales. Un candidat UMP de la Sarthe, élu dimanche dernier, avait déjà appliqué ce dispositif en tant que maire de la ville de Mamers. "Un coup d'arrêt à l'assistanat, dit-il". La décision fait débat dans la ville.

Pour Nicolas Sarkozy, rembourser le parti ne réparera pas le préjudice commis

Fabrice Lhomme, journaliste du Monde et auteur du livre " Sako s'est tuer ", revient avec précision sur tout ce qui est reproché à Nicolas Sarkozy. Sur le dossier d'abus de confiance, il explique que la somme due par l'ancien président à son parti ne pourra en aucun cas réparer le préjudice, et que d'un point de vue strictement pénal, cela ne changera rien. Mais pour lui, la justice a bien fonctio

Fabrice Lhomme : "La justice travaille bien"

Pour Fabrice Lhomme, journaliste au Monde, il est important de souligner le rôle de la justice qui fait, selon lui, du bon travail globalement. Un non-lieu est un élément constitutif d'une enquête rappelle-t-il, et le rôle du journaliste n'est pas de juger les gens mais d'informer. Il précise aussi, qu'au final, peu de procédures mettent en cause Nicolas Sarkozy. La dernière étant le soupçon de co

Sarkozy, témoin assisté : le remboursement a-t-il pesé dans la balance ?

Après avoir été entendu, ce mercredi matin, par les juges d'instruction sur les pénalités de campagne à l'UMP, Nicolas Sarkozy a obtenu le statut de témoin assisté. Dans cette affaire, le patron de l'UMP avait remboursé à l'UMP 360 000 euros. Selon le chef du service police-justice, Christophe Moulin, il y avait "une urgence politique, mais cela n'a pas calmé l'ardeur des magistrats".

L'Elysée assure le fact checking sur Twitter

L'Elysée, via sa cellule de communication, vient de lancer son compte Twitter de fact checking. C'est L'Oeil du Web de Thibaud Vézirian.

Projet de loi santé : le fou rire de Valérie Boyer

Moment de détente, mercredi après-midi dans l'hémicycle. En plein examen du projet de loi santé, la députée UMP Valérie Boyer a ri à pleines dents après l'évocation, par le rapporteur PS du texte Olivier Véran, de la présence, dans sa "belle-famille, de nombre de dentistes et d'orthodontistes". Une allusion un peu hors de propos qui a amusée l'élue des Bouches-du-Rhône, prise d'un fou rire incont

Projet de loi renseignement : débats mouvementés autour du champ d'application du texte

Première controverse sur le projet de loi renseignement, examiné depuis mardi par la commission des lois de l'Assemblée nationale. Discutant un amendement du socialiste Pascal Popelin, plusieurs députés ont émis des réserves sur le champ d'application du projet, qu'ils trouvent trop large ou trop flou. De son côté, Bernard Cazeneuve, assure que le dispositif, tel qu'il a été conçu, "est extrêmeme

Fin des quotas laitiers: mauvais signe pour les petits producteurs

Ce mercredi 1er avril est la fin de 31 années d'encadrement pour la production laitière en Europe. Terminés les quotas, les producteurs peuvent donc produire autant de lait qu'ils le souhaitent. Mais cette dérégularisation n'est pas forcément bien perçue par les petits exploitants français. Cette mesure profiterait davantage aux grandes fermes-usines.

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

La joie de Nicolas Sarkozy après la victoire de l'UMP et de ses alliés aux départementales aura été de courte durée. Retour à la case judiciaire pour l'ancien président, convoqué ce mercredi pour s'expliquer dans l'affaire des pénalités infligées après l'invalidation de ses comptes de campagne lors de la présidentielle de 2012 et réglées par l'UMP. Nicolas Sarkozy n'en a donc pas fini avec les aff

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

La joie de Nicolas Sarkozy après la victoire de l'UMP et de ses alliés aux départementales aura été de courte durée. Retour à la case judiciaire pour l'ancien président, convoqué ce mercredi pour s'expliquer dans l'affaire des pénalités infligées après l'invalidation de ses comptes de campagne lors de la présidentielle de 2012 et réglées par l'UMP. Nicolas Sarkozy n'en a donc pas fini avec les aff

Transmission des condamnations pour pédophilie: "Si nécessaire, nous allons l'inscrire dans la loi", dit Taubira

La ministre de la Justice s'est exprimée pour la première fois devant la presse mercredi, sur BFMTV, au sujet de l'affaire d pédophilie qui touche l'Education nationale. Christiane Taubira a expliqué qu"une double enquête a été diligentée", à l'Éducation et à la Justice, mobilisant les inspections générales de l'Éducation et de la Justice. Concernant les soupçons de pédophilie dans l'Éducation : "

La grosse colère de Manuel Valls contre la "démagogie" de la droite

Mercredi, lors des traditionnelles "questions au gouvernement", la députée UMP de l'Yonne, Marie-Louise Fort, a dénoncé le "laxisme" du gouvernement, en évoquant l'affaire du directeur d'école pédophile de Villefontaine (Isère). "Nous sommes inquiets car le laxisme de votre politique pénale depuis trois ans n'est pas compatible avec la fermeté qui doit s'appliquer", a-t-elle déclaré à Christiane T

Dans les petits villages de Charente, pas d'argent mais des idées

François di Virgilio, le maire de Courlac et un agent de la commune font des travaux dans les locaux de la municipalité. L'épouse du maire passe même la serpillière. Les budgets des mairies se réduisent et les élus doivent compter sur les bonnes volontés et le système D pour tout un tas de chose, comme par exemple les travaux d'entretien.

Deux bébés décédés en 2014 suite à une vaccination contre la gastro-entérite

Après le décès de deux nourrissons suite à des complications liées au vaccin contre la gastro-entérite, l'Agence nationale de sécurité du médicament appelle à la vigilance. En 2014, sur un million de vaccinations, il y a eu 500 effets indésirables dont une cinquantaine avec des complications intestinales sévères, et donc deux décès. La ministre de la Santé a affirmé que ces vaccins feraient l'obje

Radio France: Filippetti s'étonne "que ce soit la droite qui donne des leçons sur l'opacité"

L'ancienne ministre de la Culture Aurélie Filippetti a jugé mercredi qu'"il faut rétablir le dialogue social à Radio France", qui en est au 14e jour de grève, et trouvé "normale" la convocation du PDG Mathieu Gallet par Fleur Pellerin. Face à certaines critiques à droite sur les nominations de présidents de l'audiovisuel public, Aurélie Filippetti a répondu que "ce serait drôle, si ce n'était pas

Laurent Wauquiez : "Patrick Buisson aide à secouer les choses"

Interrogé sur ses relations avec Patrick Buisson, Laurent Wauquiez est resté sur la défensive : "Si j'ai envie de voir quelqu'un comme Finkielkraut, si j'ai envie de lire Houellebecq (...) ça me regarde. "Je ne vous rends pas des comptes sur les gens que je vois.", lance-t-il, agacé. Pour lui, "Houellebecq, Finkielkraut ou Patrick Buisson (...) sont des intellectuels ou des auteurs qui aident à s

Manuel Valls à une députée UMP : " Je n'accepterai pas que vous nous traîniez dans la boue"

Ce mercredi, sur les bancs de l'Assemblée nationale, le Premier ministre, Manuel Valls, a piqué une nouvelle colère contre l'opposition. La députée de l'Yonne, Marie-Louise Fort, est revenue sur l'affaire d'un directeur d'école dans l'Isère arrêté pour des actes de pédophilie. Ce dernier avait été déjà condamné pour détention d'images pédopornographiques. "Le laxisme politique pénal que vous menez

Pédophilie: Manuel Valls sort de ses gonds devant les députés

PARIS -1 avr 2015 - Le Premier ministre Manuel Valls est sorti de ses gonds mercredi à l'Assemblée nationale après avoir été interpellé par la députée UMP Marie-Louise Fort sur l'affaire de pédophilie de Villefontaine. "Cela suffit (...), il ne faut plus se laisser faire par les attaques, par la démagogie, par l'outrance, qui a été la vôtre, je n'accepterai plus, Madame la députée, que vous nous t

Radio France : Fleur Pellerin promet "des décisions dans les prochains jours"

Mercredi, lors des traditionnelles "questions au gouvernement", Franck Riester, le député UMP de Seine-et-Marne, a attaqué le gouvernement : "Cela fait quatorze jours que Radio France est en grève, la situation est grave. (...) Vous ne tenez pas vos engagements budgétaires vis-à-vis de Radio France. Vous détournez les ressources de l'audiovisuel public. C'est votre gouvernement qui est responsable

Passe d'arme à l'Assemblée nationale sur la crise à Radio France

"Vous jouez au pompier pyromane", a lancé le député UMP Franck Riester au gouvernement, mercredi au sujet de la grève à Radio France. "Il y a un scandale dans votre amnésie sur cette réalité", lui a répondu la ministre de la Culture, Fleur Pellerin.

Bygmalion : trois responsables de la campagne de Sarkozy en garde à vue, le point sur l'enquête

Trois responsables de la campagne de Nicolas Sarkozy, menée en 2012, ont été placés en garde à vue. L'affaire Bygmalion, qui a débuté en juillet 2013 lorsque le Conseil constitutionnel a rejeté les comptes du candidat de droite, impliquerait plusieurs personnes. Découvrez le point complet sur l'enquête.

Grève à Radio France: deux députés demandent le départ de Mathieu Gallet

"Sa nomination est une erreur de casting." Mercredi, Alexis Bachelay, le député socialiste des Hauts-de-Seine, a demandé la démission de Mathieu Gallet, le président de Radio France. Le groupe est touché depuis le 19 mars par une grève illimitée de ses personnels dans un contexte de réduction budgétaire et après la révélation des sommes engagées par Mathieu Gallet pour assurer sa communication et

Cuisses, seins : la chirurgie esthétique à la rescousse

La chirurgie esthétique n'est pas qu'une affaire de coquetterie. Pour certaines femmes, l'intervention permet vraiment de changer complétement la silhouette et d'accepter son corps.  C'est le cas des interventions destinées à perdre du ventre, en particulier après une grossesse dont on a pas réussi à perdre les kilos, une

Primaires à droite : Wauquiez attend que Bayrou "clarifie" sa position

Interrogé sur l'alliance éventuelle entre l'UMP et le MoDem, Laurent Wauquiez demande à François Bayrou de "clarifier sa position". "Sur le terrain, il y a des cas ou le MoDem est allié aux socialistes, comme à Lyon ou sur le territoire du Belfort : ce n'est pas ma conception du centre en France (...). François Bayrou a aussi dit qu'il aurait voté la motion de censure contre le gouvernement... Je

Pénalités de campagne : Nicolas Sarkozy placé sous le statut de témoin assisté

Nicolas Sarkozy a été entendu par les juges d'instruction ce mercredi matin, dans le cadre de l'affaire des pénalités de campagne. A l'issue de cette audition, il a été placé sous le statut de témoin assisté, tout comme deux autres membres de l'UMP. Cependant l'affaire n'est pas tout à fait terminée, puisque Jean-François Copé et Catherine Vautrin avaient été mis en examen auparavant pour abus de

Pénalités de campagne : "L'affaire est terminée", selon l'avocat de Nicolas Sarkozy

Entendu ce mercredi matin par les juges d'instruction sur les pénalités de campagne à l'UMP, Nicolas Sarkozy a été placé sous le statut de témoin assisté. Selon son avocat, l'ancien chef de l'Etat était "serein et décidé à répondre à toutes les questions"

François Patriat : "Je soutiens Manuel Valls car je fais le pari de la réussite"

Après la débâcle des élections départementales, le parti socialiste reste toujours divisé sur la politique de François Hollande. D'un côté, les frondeurs, comme Pascal Cherki, dénoncent des réformes comme la loi Macron, qu'ils jugent "libérales" ; de l'autre, ceux qui, comme François Patriat, croient en la politique de Manuel Valls : "Je ne suis pas frondeur" a-t-il d'ailleurs fait remarquer, avan

Pédophilie dans les écoles: "une enquête administrative a été diligentée", annonce Vallaud-Belkacem

Une semaine après l'interpellation d'un directeur d'école et de nouveaux signalements dans de possibles cas de pédophilie dans l'Education nationale, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé mercredi avoir diligenté une enquête administrative commune avec Christiane Taubira, la ministre de la Justice.

Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire, ancien ministre

L'invité de la semaine est Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire, ancien ministre.

Marchés financiers : le risque politique

Dans le contexte actuel sensiblement focalisé sur l’action des banques centrales et l‘évolution des perspectives économiques en zone euro, il convient de conserver un œil attentif sur l’évolution du contexte politique en zone euro dont on a vu plusieurs fois dans un passé proche l’influence sur les marchés financiers. Au c&

Wauquiez : "L'assistanat, un thème porté à l'origine par l'UMP, pas par le FN !"

Laurent Wauquiez revendique la paternité de la lutte contre l'assistanat : "Qui en a parlé le premier ? Ce thème a été développé par l'UMP, c'est notre famille politique qui l'a porté." Interrogé sur un rapprochement idéologique entre l'UMP et le FN, Laurent Wauquiez a taxé Marine Le Pen de "girouette" : "A l'époque Marine Le Pen ne voulait pas critiquer l'assistanat (...) Qu'elle soit une giroue

Marc Jolivet "ne croit pas du tout" en la conversation écologiste de François Hollande

Marc Jolivet est un solide soutien de Nicolas Hulot. Ce dernier a d'ailleurs été nommé par François Hollande, "envoyé spécial pour le président de la République pour la protection de la planète". Même si humoristique n'y croit pas vraiment, "tant mieux si avec Hollande ça progresse", a-t-il affirmé.

Un conseil des ministres exceptionnel mercredi prochain

François Hollande a tenté de passer l'épisode douloureux des départementales avec le conseil des ministres mercredi. Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a indiqué que le Président avait demandé à Manuel Valls d'organiser mercredi prochain un conseil des ministres exceptionnel suivi d'un séminaire.

Mathieu Gallet "convoqué" jeudi matin par Fleur Pellerin, "il faut assumer ses responsabilités"

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a annoncé mercredi que le PDG de Radio France, Mathieu Gallet, avait été une nouvelle fois "convoqué" jeudi matin par la ministre de la Communication, Fleur Pellerin. "Ce que dit le Premier ministre c'est qu'à partir du moment où on est la tête de Radio France, il faut assumer ses responsabilités", a rapporté Stéphane Le Foll.

Laurent Wauquiez sur Mathieu Gallet : "Quand vous avez aussi peu de sens de l'exemplarité, c'est compliqué de s'occuper de Radio France"

Interrogé sur le train de vie polémique de Mathieu Gallet, l'actuel PDG de Radio France, Laurent Wauquiez se montre très critique : "Ce monsieur a fait beaucoup d'erreurs de comportement personnel (...) je n'aime pas ce comportement où l'on dépense l'argent n'importe comment", lance-t-il, avant d'enfoncer le clou : "Quand vous avez aussi peu de sens de l'exemplarité, c'est compliqué de s'occuper d

Une sortie du conseil des ministres mise en scène comme rarement

François Hollande a tenté de clore la douloureuse séquence des départementales avec le conseil des ministres de ce mercredi. Manuel Valls est sorti de l'Elysée entouré par l'ensemble des ministres. Une image pour montrer que la majorité fait bloc.

Quelles sont ces deux affaires autour de Sarkozy dont on parle ce mercredi ?

Trois des proches de Nicolas Sarkozy sont entendus ce mercredi à la PJ dans le cadre de l'affaire Bygmalion. Au même moment, l'ancien président est lui interrogé au parquet financier à Paris au sujet de l'amende qu'il avait reçue pour l'invalidation de ses comptes de campagne en 2012.

Bayrou, Juppé, Le Foll : les déclarations inratables de ce jeudi

François Bayrou réaffirme sa fidélité envers Alain Juppé, ce dernier estime que le FN a raté les élections départementales et Stéphane Le Foll parle économie. Voici une sélection des invités politiques des matinales.

Départementales : une défaite qui va coûter cher au PS

Les élections sont bien souvent l’occasion pour un parti de renflouer ses caisses en cas de victoire, et de perdre beaucoup d’argent, en cas de défaite. A n’en pas douter, la défaite du PS aux derniers élections départementales va lui coûter cher.   Départementales : le PS perd plus de 600 conseillers généra

Reprise du dialogue entre le PS et EELV : dans quel intérêt ?

La dialogue reprend doucement entre le Parti socialiste et EELV. Mais dans quel intérêt? Revenir au sein du gouvernement ? Pour Alain Tourret, député PRG du Calvados, EELV jette "un très grave discrédit sur l'ensemble de la classe politique".

Baumel (PS) demande à Hollande des "inflexions politiques" sans "se renier"

"Il y a un petit paradoxe à nationaliser une élection locale et ensuite, en l'ayant perdue, à dire 'je continue la même politique, je ne change pas de cap'." Laurent Baumel, le député socialiste frondeur d'Indre-et-Loire, a demandé à l'exécutif, mercredi sur le plateau de Politique Matin, "d'apporter des inflexions" à sa politique afin de la rendre plus "équilibrée", après la défaite de la gauche

Pour Janet Yellen, le cash n'est plus un instrument de stockage de valeur efficace !

Non, ceci n’est pas un poisson ni une blague digne d’un premier avril, et pour ceux qui auraient des doutes concernant cette affirmation je vous invite à visionner la vidéo que je vous joins évidemment. Vous pourrez y voir Janet Yellen, gouverneur de la FED, la Banque centrale américaine qui est accessoirement et encore pour le moment la banque centrale l

Manuel Valls veut "supprimer le RSI"

Au lendemain des départementales le Premier ministre a fait plusieurs annonces dont une qui devrait plaire à un grand nombre de personnes : celles et ceux qui sont inscrits au RSI, le Régime Social des Indépendants, et qui souffrent au quotidien des dysfonctionnements et des problèmes de cette branche de l'Assurance Maladie. Manuel Valls pourrait en envisager

Grève à Radio France : "Ce n'est pas à la Cour des comptes d'organiser les rédactions"

La Cour des comptes a publié un rapport sur Radio France, après le quatorzième jour de grève des salariés. L'institution préconise une fusion des rédactions. Pour Dominique Gerbaud, ancien président de Reporter sans frontières, " ce n'est pas à la Cour des comptes de nous dire comment une rédaction doit s'organiser".

Edito d'Arlette Chabot : Cécile et Martine font pression sur François

Ce matin, Arlette Chabot consacre son édito à l'offensive simultanée de Cécile Duflot et de Martine Aubry auprès de François Hollande. Au delà d'avoir en commun leur détestation de la dérive libérale de la politique de Manuel Valls et de son "caporalisme", elles ont toutes les deux des armes de poids pour faire pression sur le Président.

Premier Conseil des ministres après les départementales

Ce mercredi, c'est le premier Conseil des ministres après le second tour des élections départementales. François Hollande a reçu Manuel Valls pendant 1 heure et 45 minutes avant la réunion.

Sarkozy chez les juges : "Les magistrats estiment que ce n'était pas à l'UMP de régler" les pénalités

Nicolas Sarkozy est arrivé vers 8h ce mercredi au pôle financier du TGI de Paris où il doit être interrogé par des juges dans l'affaire des pénalités qui lui avaient été infligées après l'invalidation de ses comptes de campagne lors de la présidentielle de 2012. Les explications de Christophe Moulin.

Voiture électrique : un bonus écologique de 10 000 euros lancé par le gouvernement

Troquez votre voiture diesel contre un modèle propre et repartez avec une somme de 10 000 euros. C'est le nouveau bonus écologique qui rentre en vigueur mercredi 1er avril. Et il ne s'agit pas d'un poisson d'avril.   Cela vous fera-t-il passer à la voiture propre ?   Un nouveau bonus écologique pour l'achat d'une voiture &ea

"On peut trouver un terrain d'entente" avec le gouvernement, JM Germain (PS)

Selon, Jean-Marc Germain, député PS des Hauts-de-Seine, il faut que le gouvernement arrête de travailler "au coup par coup" et il sera alors possible de trouver un "terrain d'entente" avec l'ensemble de la gauche.

Duflot: "J'ai un désaccord assez important avec la politique" de Manuel Valls

Entre Cécile Duflot et Manuel Valls, rien ne vas plus. Interrogée mercredi 1er avril sur le plateau de RMC et BFMTV, l'ancienne ministre du Logement a enfoncé le clou, dénonçant la politique du Premier ministre.   Cécile Duflot en désaccord avec Manuel Valls Les relations entre Cécile Duflot et Manuel Valls s'enveniment.

"Un plan d'investissement privé et public pour relancer la croissance", JM Germain (PS)

Pour relancer la croissance, Jean-Marc Germain, député PS des Hauts-de-Seine, soutient un grand plan d'investissement privé et public

Vaccin contre la gastro mis en cause : "Des enquêtes sont en cours", dit Touraine

L'agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a confirmé une information du Canard Enchaîné selon laquelle deux nourrissons sont décédés, en 2012 et 2014, après avoir été vacciné contre la gastro-entérite. "Il ne faut pas inquiéter outre mesure les parents", affirme Marisol Touraine sur le plateau de LCI-Radio Classique jeudi.

Marisol Touraine : "Je ne vois pas ce qu'il y a d'étatisation dans ce texte"

Des députés UMP et certains médecins dénoncent une étatisation opérée par le projet de loi de Marisol Touraine, actuellement débattu à l'Assemblée. "C'est un slogan", répond la ministre de la Santé sur le plateau de LCI-Radio Classique, jeudi.

Cécile Duflot et Martine Aubry "sont en colère" contre Manuel Valls, selon Arlette Chabot

Dans son édito, Arlette Chabot évoque les propos de Cécile Duflot et Martine Aubry à propos de Manuel Valls. Les deux femmes ont toujours été en désaccord avec le Premier ministre.

"Les mots vides"

Presse française, mercredi 1er avril 2015. Au menu de cette revue de presse, une mauvaise journée pour Manuel Valls, la loi sur le renseignement, le ménage dans la police, et les embarras judiciaires de Nicolas Sarkozy.

Loi Santé : "pas de dérive bureaucratique" avec la généralisation du tiers payant pour Marisol Touraine

Actuellement examiné à l'Assemblée nationale, le projet de loi Santé continue de faire débat. La ministre de la Santé semble sourde aux revendications des médecins qui eux, refusent en bloc ce texte de loi, et principalement la mesure concernant la généralisation du tiers-payant.   Marisol Touraine défend son proj

Millenium Development Goals : Il y a de l'espoir !

The Economist fait un point d'étape sur là où nous en sommes des "Millenium Development Goals", ces 8 buts de développement de l'humanité à l'horizon 2015, adoptés par les 189 membres de l'ONU en 2000. Loin d'être parfait, mais -- pour une fois -- pas de quoi désespérer non plus. Loin d'ê

Brunet & Neumann: Pour ou contre le retour des Verts au gouvernement ? - 01/04

Eric Brunet, animateur radio sur RMC (Carrément Brunet), chroniqueur et essayiste français, et Laurent Neumann, précédemment Directeur de la Rédaction de Marianne ont débattu sur l'éventuelle réintégration des écologistes au sein du gouvernement.

SNCF : Les Intercités sacrifiés sur l'autel des économies ?

La stratégie de la SNCF pour se remettre sur les rails est claire depuis des mois : économies et augmentation des prix sont le leitmotiv de la direction depuis la révélation par notre rédaction du plan de relance du TGV. Après l'annonce des suppressions d'emplois et l'augmentation du prix du billet du TGV (2,6%) et des abonnements, voilà

La Cour des comptes épingle sévèrement Radio France

Le PDG de Radio France affronte depuis 14 jours un mouvement de grève qui ne cesse de prendre de l'ampleur. Les salariés contestent le plan de réformes au moment où la Cour des comptes critique fortement la gestion du groupe ces dernières années.

Départementales : la Lozère peut encore basculer à gauche ou à droite

Les présidents des conseils départementaux doivent être élus jeudi. En Lozère, qui a basculé à gauche dimanche dernier, le binôme étiqueté divers gauche du canton de Chirac n'a toujours pas dit quelle majorité il soutiendra.

Mobile : l'Etat vendra en juillet de nouvelles fréquences et en espère 2 milliards d'euros

Ce sont les « fréquences en or ». Une partie de la bande de fréquence des 700 Mhz, utilisée par la télévision numérique terrestre (TNT), va être vendue aux opérateurs de téléphonie. Les entreprises télécom attendent beaucoup des capacités techniques offertes par ces fréquences, qui vont per

1er avril : échangez vos vieux francs contre des Carambar, ce n'est pas une blague

En ce 1er avril, c’est sans doute la blague la plus sympa du jour. Carambar, dont les blagues vaseuses imprimées à l’intérieur des emballages de confiserie ont traversé les années et les générations, lance une opération pour redonner le sourire à tous. Et en particulier aux enfants hospitalisés. La blague à

Agroalimentaire : un demi-million d'emplois en danger

Avec des effectifs s’élevant à 492 608 salariés, le secteur agroalimentaire est le premier secteur industriel en France en termes de chiffre d’affaires et d’emplois. Ce phénomène est un point central de notre économie même si parfois méconnu. L’idée répandue était que ce secteur avait la capacit&

20% des entreprises attendent de leurs fournisseurs qu'ils les protègent contre les attaques DDoS

Selon une étude réalisée par Kaspersky Lab et B2B International, une entreprise sur cinq interrogée pense que c’est à son prestataire informatique (en particulier son opérateur réseau) de protéger ses services en ligne contre les attaques DDoS. Dans la réalité, pourtant, cette responsabilité incombe souvent aux entr

Quand les taux baissent, le risque ne se voit plus

Merci Ben Bernanke et Janet Yellen, merci Mario Draghi ! Vous avez fait baisser comme jamais les taux d’intérêt en rachetant de la dette d’état, ce qui a fait monter la bourse comme jamais. Faire monter la bourse, c’est bon pour l’économie parce que c’est bon pour le moral. L’effet richesse joue alors à plein. L’entrepr

Jean-Marie Le Pen estime que "les complices de l'UMPS se sont partagés le gâteau"

Le président d'honneur du Front national a réagi après l'annonce des résultats du second tour des départementales. Selon lui, le mode de scrutin a profité "aux complices de l'UMPS".