En mars, le paquet de cigarettes coûtera un euro de plus

Le contenu de cette page est optimisée pour un chargement ultra-rapide via Google Amp. Pour accéder au site mobile, cliquez-ici

Le gouvernement s’est engagé à faire augmenter significativement et progressivement le prix du tabac.

Un paquet de cigarettes à dix euros dans deux ans

En septembre 2017, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, et Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes Publics, avaient pris soin de préciser le calendrier de mise en place de la hausse de la fiscalité du tabac, qui a pour objectif d’aboutir à un paquet de tabac à 10 euros à horizon 2020.

Le calendrier prévoyait une hausse de 1 € en mars 2018. Nous y voilà bientôt ! Le prix du paquet de Marlboro Rouge ou de Gauloise blonde passera donc à 8 € le 1er mars.

D’autres hausses, certes moins importantes, sont à prévoir : de 0,50 €, en avril et novembre 2019, et deux nouvelles hausses, respectivement de 0,50 € et 0,40 €, auront enfin lieu en avril et novembre 2020.

La hausse du prix du tabac réduirait le tabagisme

D’après le gouvernement, l’augmentation importante et rapide du prix du tabac a montré dans plusieurs pays son efficacité sur la consommation et la prévalence du tabagisme à moyen terme.

En France, plus d’un tiers des Français se déclarent fumeurs et on dénombre près de 80 000 morts par an liés au tabagisme,soit plus de 200 par jour. Pour lutter contre ce fléau, plusieurs mesures ont été mises en place, parmi lesquelles le triplement du remboursement des substituts nicotiniques comme les patchs, le pictogramme « femme enceinte » sur le paquet de cigarettes, l’interdiction de fumer dans les lieux publics et dans les aires de jeux pour enfants, l’interdiction des arômes et additifs (par exemple les capsules mentholées) particulièrement attractifs pour les jeunes, le paquet de cigarettes neutre ou encore la création d’un fonds de prévention du tabagisme.