Free Mobile : changements tarifaires en vue pour 2018

Le contenu de cette page est optimisée pour un chargement ultra-rapide via Google Amp. Pour accéder au site mobile, cliquez-ici

L’année 2018 va apporter son lot de changements au niveau des entreprises et des factures. Free Mobile profite de la nouvelle année pour changer quelques détails et rajouter des frais pour les clients, notamment les nouveaux. Mais en même temps l’opérateur low-cost propose des baisses de tarifs.

La carte SIM coûtera 10 euros chez Free Mobile

Premier changement, et non des moindres, le coût de la carte SIM chez Free. Cette dernière était gratuite si le nouvaeu client l’activait sous 15 jours pour un forfait à 19,99 euros par mois et sous 30 jours pour le forfait à 2 euros par mois de l’opérateur. Au-delà de ces délais la carte SIM était facturée 10 euros.

Free Mobile va supprimer ces délais ce qui entraîne, de fait, que la carte SIM pour un nouveau contrat chez Free Mobile va coûter 10 euros pour tous les nouveaux clients. Un changement qui sera opéré le 1er février 2018.

Autre nouveauté : si l’opérateur voit le prélèvement automatique être refusé à trois reprises sur 6 mois glissants le client va devoir payer une surfacturation de 7 euros.

Des baisses de prix pour l’étranger

L’augmentation du prix de la carte SIM est toutefois accompagnée de baisses de prix qui, elles, entreront en vigueur dès le 1er janvier 2018. C’est surtout au niveau de l’Internet Mobile que tout change.

Dans 31 pays inclus dans le roaming, par exemple, le Mo de data au-delà de l’enveloppe internet prévue dans le forfait baisse : de 0,009 euro il tombe à 0,0072 euro. Une baisse très légère qui ne devrait pas faire beaucoup de différence.

Ailleurs, par contre, la baisse est nette : au Qatar, par exemple, le Mo supplémentaire passe de 7,50 euros à 6,50 euros. En Tunisie il chute de quasiment moitié puisqu’il coûtait 18 euros et ne coûtera plus que 9,70 euro.

Dans d’autres pays, comme le Vietnam ou le Cambodge, le prix du Mo au-delà du forfait augmente.