Les syndicats se mobiliseront pour les droits des fonctionnaires

Le contenu de cette page est optimisée pour un chargement ultra-rapide via Google Amp. Pour accéder au site mobile, cliquez-ici

7 syndicats ont annoncé une journée de mobilisation prévue le 22 Mars 2018 pour les droits des fonctionnaires. Les récentes annonces du ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, ont relancé le mouvement.

La mobilisation se poursuit

La manifestation qui aura lieu le 22 Mars 2018 assure la continuité de celle du 10 Octobre 2017 et reconduit ses revendications. Les syndicats dénoncent toujours le gel du point d’indice, les suppressions d’emplois, la restauration du jour de carence et souhaitent défendre le pouvoir d’achat des fonctionnaires.

L’appel à la grève a de plus été motivé par l’annonce le 1er Février d’un nouveau plan d’Action, prévu pour 2022 et appuyé par Gérald Darmanin. Celui-ci prévoit le recours accru aux contractuels, la rémunération au mérite et la possibilité d'un plan de départs volontaires, ce qui serait une première dans la fonction publique.

Un appel à la grève qui tarde à rassembler

La mobilisation contre les réformes du gouvernement sur la fonction publique ne réunit pas pour l’instant tous les syndicats. Sept fédérations sur neuf appellent à la grève: FO, CGT, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA-FP. Manquent à l’appel la CFDT et l’Unsa, qui évaluent la proposition, sans toutefois déclarer qu’ils ne s’associeront pas aux autres syndicats.

Pour rappel, la mobilisation du 10 Octobre réunissait les 9 syndicats et avait rassemblé plus de 10000 personnes, un record pour des employés de la fonction publique.