Une charte obligatoire pour les nouveaux titulaires du permis de conduire ?

Le contenu de cette page est optimisée pour un chargement ultra-rapide via Google Amp. Pour accéder au site mobile, cliquez-ici

Après douze années de baisse continue de la mortalité routière, celle-ci augmente à nouveau depuis 2014. Alors le gouvernement a décidé d’intensifier sa lutte contre les mauvais comportements au volant, en ciblant notamment les nouveaux titulaires du permis.

Des règles de « bonne conduite » sur la route

La route reste la première cause de mort violente du pays : 9 morts et 65 blessés graves par jour en 2016. L’année 2017 confirme cette tendance. Dans l’espoir de « sauver plus de vies sur nos routes », le Comité interministériel de la sécurité routière a listé 18 mesures, dont certaines pourraient être prises prochainement. Parmi elles, la valorisation des comportements exemplaires (80% des titulaires du permis de conduire en France ont 12 points sur leur permis de conduire), l’amélioration de la prise en charge des victimes d’accidents de la route, ou encore la réduction de la vitesse moyenne sur les routes les plus accidentogènes.

Une mesure est destinée aux nouveaux titulaires du permis de conduire. Le gouvernement envisage de leur faire signer aux une « charte numérique », les obligeant à respecter des règles de « bonne conduite » sur la route. « La signature de cette charte sera le préalable à l'obtention du certificat permettant de conduire », a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Rappeler au jeune conducteur ses responsabilités au volant

L’objectif est de faire prendre conscience aux nouveaux titulaires du permis de conduire de l’ampleur de leurs responsabilités. Actuellement, les accidents de la route sont la première cause de mortalité des jeunes de 18 à 25 ans. Et un quart des accidents de la route entraînant des accidents corporels implique un jeune conducteur, c’est-à-dire ayant obtenu son permis moins de deux ans auparavant.718 personnes ont été tuées en 2016 dans un accident impliquant un conducteur novice.

Si la mesure est adoptée, probablement d’ici la fin de l’année, le document pourra être signé à l'occasion du téléchargement du certificat de permis provisoire qui donne le droit de conduire pendant quatre mois.

La vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31%), suivie de l’alcool, puis des stupéfiants (19% et 9%). Le réseau routier sur lequel les accidents mortels sont les plus fréquents est celui des routes à double sens sans séparateur central (55% de la mortalité routière).