Ancien militaire volontaire, David Saforcada poursuit depuis 1999 un combat politique. « Bonapartiste, ayant la fibre sociale et patriote particulièrement développée » selon ses propres mots, il voit dans l’œuvre nationale réalisée par les deux Napoléon un héritage à faire fructifier. Il a mené campagne pour Jean-Pierre Chevènement en 2002 et Nicolas Dupont Aignan en 2012. En 2005, il a soutenu le camp du "non" au référendum sur la Constitution européenne.