Oups… j’ai cassé la création d’emplois ! #Bestof
    Par , directeur d'Orange Vallée, serial-entrepreneur et investisseur.
  • mercredi 3 octobre 2012 16:39
  • A vous de réagir
  • S'inscrire à la newsletter
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail



Les PME sont à l'origine de 80 % de la création d'emplois en France. Oups, on vient de cracher dessus... cc/flickr/Phil Beard

Le projet de loi de finances prévoit un alignement de l’imposition des revenus du capital sur ceux du travail. Pour faire simple, l’imposition sur les plus-values réalisées subirait un quasi-doublement.

 

Les initiateurs de cette disposition, qui souhaitent évidemment diminuer notre déficit, risquent de se retrouver dans le rôle de l’apprenti sorcier qui nettoie son atelier mais déclenche un cataclysme : "Oups !" Car les deficits se réduisent avec la croissance, qui dépend des créations d’emplois.

Et les créations d’emplois ne se font ni dans les grands groupes, ni dans les PME stables, ni dans le public. Il est concentré en un seul lieu : le petit nombre de PME à forte croissance. Et ces PME "de course" ne se développent qu’avec deux facteurs : du financement privé, et la volonté des entrepreneurs.

Des dispositions simples permettraient de conserver l’efficacité supposée de cette disposition du projet de loi, tout en évitant de casser la seule source de création d’emploi en France. Les créations d’emploi net (embauches moins suppressions) sont concentrées dans les PME à forte croissance. Plus de 80 % des emplois créés en France le sont par des PME : moitié dans les 5-20 employés, moitié dans les 20-500 .

Or, les 5 % des PME à forte croissance créent plus d’emplois que toutes les autres prises ensemble. Le principal facteur qui distingue ces PME créatrices d’emplois, c’est leur capitalisation. Leur capital par employé est 5 à 10 fois supérieur à celles des entreprises à croissance plus lente. Ce sont elles qui deviennent les Entreprises à Taille Intermédiaire, que nous envions tant à l’Allemagne.

Le projet diminue radicalement la motivation des investisseurs des premiers tours de financement de ces entreprises – qui investiront plutôt dans des œuvres d’art, par exemple, pour les léguer sans imposition à leurs enfants. Il porte directement atteinte à la capacité de ces entreprises à se capitaliser. Il met donc directement en jeu la seule source de création d’emploi net du pays.

Le projet touche aussi à l’autre facteur essentiel de création et de développement : la motivation des créateurs. Ces entrepreneurs méritent-ils une prime lorsqu’ils réussissent ? Socialement, la réponse est oui, tout simplement car ils sont les seuls à créer des emplois ! En les mettant dans le même sac que les "rentiers", le projet de loi prend le risque de méconnaître où et comment se créent les emplois en France.


Jean-Louis Constanza est directeur d'Orange Vallée, dans le Groupe Orange. Il est également ancien entrepreneur et investisseur. 


Ecoquick

Prev Next

Fusion Numericable SFR : tout le monde veut prêter de l’arge…

S'il croyait dur comme fer à son projet de fusion entre Numericable et SFR, il avait déjà tenté un rapprochement avec Vivendi en 2012, ... Lire la suite

Apple : ventes record pour l'iPhone, déception pour l'iPad

Apple a dévoilé les résultats de son deuxième trimestre fiscal (de janvier à fin mars), et le constructeur a fait mieux que coller aux ... Lire la suite

Résultat loto du mercredi 23 avril 2014 : cagnotte de 12 mil…

MISE à JOUR : Les résultats du tirage loto du mercredi 23 avril 2014 seront placés plus bas dans la page une fois le tirage diffusé sur... Lire la suite

S'inscrire à la newsletter

   
Economie Matin
CAC40 4,451.08 ▼33.13 (-0.74%)
DowJones 16,501.65 ▼12.72 (-0.08%)
Nikkei $14,406.56 ▼139.71 (-0.96%)
INDEXEURO:PX1

CAC40

Company ID [INDEXEURO:PX1] Last trade:4,451.08 Trade time:6:05PM GMT+2 Value change:▼33.13 (-0.74%)
INDEXDJX:.DJI

DowJones

Company ID [INDEXDJX:.DJI] Last trade:16,501.65 Trade time:4:30PM EDT Value change:▼12.72 (-0.08%)
INDEXNIKKEI:NI225

Nikkei

Company ID [INDEXNIKKEI:NI225] Last trade:$14,406.56 Trade time:2:28PM GMT+9 Value change:▼139.71 (-0.96%)

Les + lus

Smartphone et tablette

economie matin-300x520

A la Une

Fusion Numericable SFR : tout le monde veut prêter de l’argent aux jeu…

Fusion Numericable SFR : tout le monde veut prêter de l’argent aux jeunes fiancés

S'il croyait dur comme fer à son projet de fusion entre Numericable et SFR, il avait déjà tenté un rapprochement avec Vi...