La crise : une pièce qui se joue en 8 actes
    Par
  • lundi 22 octobre 2012 15:16
  • A vous de réagir
  • S'inscrire à la newsletter
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail



Le gouvernement chinois, qui avaient jusqu'à aujourd'hui bloqué tout achat d'or, encourage aujourd'hui ses citoyens à épargner la plus vieille monnaie du monde (6000 ans). cc/flickr/hto2008

Notre camarade Simone Wapler de La Chronique Agora a signé récemment quelques papiers passionnants et remarquables sur l’or, la Chine, et les États-Unis.

 

Avant de revenir sur ce que Simone – dont j’apprécie particulièrement le travail – essaie de nous expliquer, je souhaitais rapidement reprendre les éléments qui justement m’amènent à croire que ce que Simone évoque comme une conclusion évidente va bien se produire. Pour cela, il faut bien comprendre d’où nous partons.

Pour le commun des mortels, tout semble commencer par un coup de tonnerre en 2007 avec la découverte stupéfiante de la crise des "subprimes". Depuis, le monde entier enchaîne les déconvenues économiques. Mais ce qui est resté gravé comme la crise des subprimes est en réalité une crise qui trouve son origine presque 30 ans plus tôt. En 2007, ce sont des effets de seuil qui vont se manifester.

Acte 1 : les chocs pétroliers, 1975-1980 et la démassification. C’est à peu près à ce moment-là que les entreprises, dont les marges souffrent de l’augmentation du prix du pétrole et de l’énergie, vont se rendre compte que les progrès technologiques permettent de passer d’une économie de production de masse nécessitant une masse d’ouvrier à une économie de masse avec une masse d’ouvriers en moins. Si cette période marquera la fin des 30 glorieuses, c’est qu’en réalité, elle voit l’apparition d’un chômage structurel qui ne baissera plus jamais partout dans le monde.

C’est Guy Sorman, dans son ouvrage "La Solution libérale" de 1984, qui le premier proposera le terme de « démassification » pour illustrer ce mouvement désormais exponentiel du remplacement des hommes au sens large par des solutions techniques (de la robotique à l’informatique). Cette situation va logiquement peser sur le marché du travail et sur les salaires qui ne peuvent plus évoluer dans les mêmes conditions que précédemment.


Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011 et rédige quotidiennement le Contrarien Matin accessible sur le site http://www.lecontrarien.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Site internet : lecontrarien.com

Ecoquick

Prev Next

La France, ce pays où il fait bon vivre selon l'OCDE #BEST O…

Il y a la crise, il y a du chômage, un ménage en location sur deux n'arrive pas à payer son loyer à la fin du mois ? Ce n'est pas grave... Lire la suite

Les banquiers hollandais « jurent devant Dieu » qu’ils seron…

Dans ce climat tendu entre les banques et leurs clients, tout est bon pour redonner un peu de confiance aux épargnants. Si certains déc... Lire la suite

Qui va prendre le contrôle du Club Med ?

L'incroyable feuilleton du rachat du Club Med se poursuit. Nouvelle étape ce vendredi, avec la réunion du conseil d'administration du g... Lire la suite

S'inscrire à la newsletter

   
Economie Matin
CAC40 4,410.65 0.00 (0.00%)
DowJones 17,083.80 ▼2.83 (-0.02%)
Nikkei $15,457.87 ▲173.45 (1.13%)
INDEXEURO:PX1

CAC40

Company ID [INDEXEURO:PX1] Last trade:4,410.65 Trade time:6:05PM GMT+2 Value change:0.00 (0.00%)
INDEXDJX:.DJI

DowJones

Company ID [INDEXDJX:.DJI] Last trade:17,083.80 Trade time:4:29PM EDT Value change:▼2.83 (-0.02%)
INDEXNIKKEI:NI225

Nikkei

Company ID [INDEXNIKKEI:NI225] Last trade:$15,457.87 Trade time:3:00PM GMT+9 Value change:▲173.45 (1.13%)

Les + lus

Smartphone et tablette

economie matin-300x520

A la Une

Panne SFR : comment l'opérateur mobile va indemniser ses clients

Panne SFR : comment l'opérateur mobile va indemniser ses clients

Opération séduction pour SFR, qui va tenter de se faire pardonner de la grosse panne de ce jeudi avec quelques cadeaux p...