Commerce des armes: à qui vend la France ?
    Par
  • jeudi 25 juillet 2013 15:28
  • A vous de réagir
  • S'inscrire à la newsletter
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail



La France vient de remporter deux contrats d'une valeur d'un milliard d'euros auprès des Emirats Arabes Unis cc/flickr/BAESystemsinc

La France vient de remporter deux contrats d'une valeur d'un milliard d'euros auprès des Emirats Arabes Unis. Une vente d'un montant qui devrait contribuer à améliorer les chiffres des exportations en 2013, après une forte baisse en 2012...

 

Il n’aura fallu qu’une semaine au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian pour offrir à la France un contrat d’un milliards d’euros portant commande de deux satellites d’observation militaires et de 17 radars de défense anti-aérienne par les Emirats Arabes Unis.

Contrat juteux aux Emirats Arabes Unis

 

C’est le sixième voyage de Jean-Yves Le Drian aux Emirats depuis qu’il est entré en fonction en mai 2012. A cette occasion, le ministre de la Défense a rencontré le prince héritier, cheikh Mohammed ben Zayed al Nahyane, le patron de l’armement.

Un premier contrat a été signé lundi 22 juillet au soir. Une commande de deux satellites d’observation militaires pour un total de 700 millions d’euros. Ces satellites seront fabriqués en France par la société Astrium, division du groupe européen EADS et par Thales Alenia Space, joint venture de Thales et Finmeccania, une société italienne.

Ce deuxième contrat, signé mardi 23 juillet, ajoute quelques millions d’euros à la facture et porte sur la fabrication de radars de défense anti-aérienne Thales GM 200 - qui seront fabriqués à Limours en France.

Baisse des ventes d’armes en 2012

 

Le marché des armes françaises semblerait bien se porter et Jean-Yves Le Drian fait des merveilles dans son rôle d’ambassadeur de l’industrie française. Dès sa prise de fonctions, en mai 2012, le ministre de la Défense avait mis un point d’honneur à renouer les relations de la France avec les Emirats Arabes Unis qui n’avaient plus passé de commandes d’armes significatives à la France depuis 2007.

Le ministre de la Défense a du travail car le marché des armes françaises a fortement baissé en 2012. Les exportations, ont représenté durant l’année écoulée un montant de 4,8 milliards d’euros, soit une baisse significative par rapport à l’année précédente.

En 2011, les exportations françaises d’armement se sont élevées à 6,5 milliards d’euros, soit une hausse de 27% par rapport à 2010, selon un rapport présenté par le ministre de la Défense au Parlement, fin 2012.

En 2010, les prises de commande en France s’étaient élevées à 5,12 milliards d’euros.

La France parvient toutefois à garder sa place dans le top des pays exportateurs d’armes bien que la concurrence soit de plus en plus rude et que de nombreux pays émergents tentent, eux aussi, de rejoindre ce peloton de tête.

Quatrième exportateur d’armes

 

Quatrième exportateur mondial derrière les Etats-Unis, la Russie et l'Allemagne, la France se situe toujours, selon le rapport de Jean-Yves Le Drian « parmi les cinq premiers exportateurs mondiaux ». Un statut que la France doit notamment à la forte demande des pays de la région Asie Pacifique qui, en 2011, ont absorbé 42% des exportations françaises.

Toutefois, comme l’indique ce rapport, « la Chine, le Brésil, l’Afrique du Sud ou bien encore l’Inde aspirent à entrer dans le cercle des grands exportateurs ou prétendent à une autonomie industrielle ».

Un phénomène confirmé par le Stockholm International Peace Research Institute (Sipri), qui a publié un rapport en mars dernier indiquant que la Chine est devenue en 2012 le cinquième exportateur d’armes au monde. La Chine dépasse ainsi le Royaume-Uni au classement. En première et deuxième place, les Etats-Unis et la Russie représentent 30% et 26% des exportations d’armes mondiales.

Dans le monde, la France représente 8% des exportations totales d’armes. Si la moitié de ces armes vont en direction de l’Asie Pacifique, 22% d’entre elles sont à destination de l’Europe et 12% du Proche-Orient.

Pour la période 2007-2011, les trois premiers clients de l’industrie militaire française ont été Singapour (20%), la Grèce (10%) et le Maroc (8%).

En 2012, la France a vendu pour 1,21 milliards d’euros à l’Inde et pour 640 millions d’euros à l’Arabie Saoudite. Juste derrière, la Malaisie a été le troisième client français avec 460 millions de commande, les Etats-Unis interviennent en quatrième position avec 210 millions d’euros et, enfin, la Russie a passé commande à la France pour un total de 190 millions.

 

Lire plus d'articles sur JOL Press

Le site JOL-Press édité par la Société JOL-Press Editions est un site d'information qui propose aux internautes "un autre regard sur le monde".

Dans une approche décloisonnée et internationale, JOL-Press apporte son savoir-faire au service de l’information, qu’elle soit médiatique, communautaire ou institutionnelle, en utilisant toutes les possibilités numériques, avec pour seule priorité, la qualité des contenus.


Ecoquick

Prev Next

Aquilino Morelle annonce sa démission de l'Elysée après les …

Aquilino Morelle a annoncé sa démission de son poste de conseiller à la communication du président de la République François Hollande v... Lire la suite

Vente en ligne : Zalando bousculé par une enquête sur ses co…

La jeune étoile montant de la vente sur Internet en Europe se serait sans doute passée d’une telle publicité. Un documentaire réalisé p... Lire la suite

Football : Yoann Gourcuff a coûté 100 000 euros à la Sécu

Professionnel des blessures en plein match, le milieu de terrain de l’OL a manqué 535 jours de compétition avec son club. Un coût de 10... Lire la suite

S'inscrire à la newsletter

   
Economie Matin
CAC40 4,431.81 ▲26.15 (0.59%)
DowJones 16,408.54 ▼16.31 (-0.10%)
Nikkei $14,516.27 ▲98.74 (0.68%)
INDEXEURO:PX1

CAC40

Company ID [INDEXEURO:PX1] Last trade:4,431.81 Trade time:6:05PM GMT+2 Value change:▲26.15 (0.59%)
INDEXDJX:.DJI

DowJones

Company ID [INDEXDJX:.DJI] Last trade:16,408.54 Trade time:4:31PM EDT Value change:▼16.31 (-0.10%)
INDEXNIKKEI:NI225

Nikkei

Company ID [INDEXNIKKEI:NI225] Last trade:$14,516.27 Trade time:3:00PM GMT+9 Value change:▲98.74 (0.68%)

Les + lus

Smartphone et tablette

economie matin-300x520

A la Une

François Hollande : "Aucune raison d’être candidat" si le ch…

François Hollande : "Aucune raison d’être candidat" si le chômage ne baisse pas d’ici 2017

La déclaration qui veut tout dire… ou plutôt rien dire. En déplacement chez Michelin à Clermont-Ferrand, le président de...