150 euros pour connecter un foyer très isolé à internet haut débit

L'État va investir 100 millions d'euros dans ce programme.

À Cahors, Edouard Philippe a détaillé ce jeudi 14 décembre un plan pour connecter tous les foyers français à internet, en particulier ceux situés dans des zones très isolés. 100 millions d'euros vont y être consacrés.        

Cette enveloppe va financer un chèque de 150 euros qui permettra aux foyers les plus isolés géographiquement de financer un accès à internet en dehors de la fibre optique (cela peut passer par la boucle radio, la 4G fixe, le satellite…). Ce programme complète le plan présenté cet été par Emmanuel Macron, qui entend relier la France au haut débit d'ici 2020 (8 Mo par seconde, soit un DVD téléchargé en une heure) et au très haut débit (30 Mo/s) à l'horizon 2022. Un plan ambitieux quand on sait que 15% des foyers français n'ont même pas accès à haut débit à 8 Mo/s.

1,5 million de foyers à connecter

En dehors de ces 1,5 million de foyers, les 33 millions de foyers restants auront un accès progressif à la fibre optique (100 Mo/s) d'ici 2022. Actuellement, c'est le cas pour 10 millions d'entre eux qui sont éligibles. 19 millions de foyers, habitants dans des zones urbaines et périurbaines, sont raccordés au réseau d'une manière ou d'une autre par les opérateurs privés. La fibre leur sera proposée d'ici 2020. Pour ce qui concerne les 13 millions de foyers en zone rurale, ces mêmes opérateurs privés se chargeront d'une partie (3 à 4 millions) via des appels à manifestations d'engagements locaux qui seront lancés au premier semestre 2018.

Zones rurales

Les 9 millions de foyers en zones rurales et isolés accèderont à des réseaux d'initiative publique, financés par les collectivités locales et l'État. Ces projets sont abondés à hauteur de 50% par des fonds publics, ce qui représente un budget de 3,3 milliards d'euros inscrit dans le programme France Très Haut Débit. 


A découvrir