2018, la « pire année » pour les ventes de smartphones

4,1 %
Il s'est vendu 4,1% de smartphones en moins en 2018 par rapport à
2017.

Les ventes de smartphones ont marqué le pas en 2018. Les ventes ont reculé à un niveau jamais vu auparavant, ce qui fait dire à IDC que ce marché a connu sa « pire année ».

2018 restera dans les annales du marché du smartphone comme étant la « pire année » en termes de ventes. Selon le cabinet IDC, il s’est vendu 1,4 milliard d’appareils l’an dernier : un chiffre qui parait important sur le papier, mais qui représente une baisse sensible de 4,1% par rapport à l’année précédente. Seuls quelques pays ont soutenu autant que possible les ventes de smartphones, comme en Inde, en Indonésie, en Corée du Sud ou au Vietnam. La Chine, qui pèse près d’un tiers des ventes, essuie une chute de 10%, relève IDC.

Apple et Samsung en difficulté

Le quatrième trimestre a été révélateur des difficultés des constructeurs de smartphones. C’est pourtant la période la plus importante, avec les fêtes de fin d’année. Pourtant, Apple, créateur de l’iPhone, a enregistré un recul de 15% du chiffre d’affaires de cette activité. Sur l’ensemble de l’année, les ventes des smartphones de Samsung ont baissé de 8%… Le constructeur coréen demeure le numéro un mondial avec 20,8% de part de marché, suivi par Apple avec 14,9% et Huawei (14,7%), qui ne cache pas sa volonté de terminer à la première place.

Les raisons du déclin

Parmi les raisons de ce déclin des ventes, un constat : les utilisateurs conservent plus longtemps leurs smartphones, qui sont plus résistants et technologiquement plus endurants, même pendant plusieurs années. Les prix des appareils haut de gamme, dont certains dépassent désormais allègrement les 1 000 euros, incitent également les consommateurs à les garder longtemps en poche. La plupart des pays sont désormais des marchés de renouvellement, et non plus de conquête ce qui là aussi réduit les ventes.


A découvrir