2019, année record pour le recrutement des cadres

292 000
Entre 270.700 et 292.000 cadres devraient être recrutés dans les mois
qui viennent.

Selon les chiffres de l'Apec, publiés mercredi 20 février, le recrutement des cadres va poursuivre sur sa dynamique : entre 270.700 et 292.000 cadres devraient ainsi être recrutés dans les mois qui viennent, contre 266.400 en 2018.

En 2019, le recrutement des cadres devrait continuer sa hausse

Alors que le taux de chômage est passé sous la barre des 9%, les cadres, eux, s'en soucient guère puisqu'ils connaissent le plein-emploi depuis quelques années. Après 2018 déjà considéré comme exceptionnelle, l'année 2019 devrait faire encore mieux. Les prévisions d’embauche de cadres en 2019, publiées mercredi 20 février par l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), viennent le confirmer. 

La dynamique va donc se poursuivre pour cette catégorie : entre 270.700 et 292.000 cadres devraient ainsi être recrutés dans les mois qui viennent, contre 266.400 en 2018, soit une progression comprise entre +2% et +10%. « C’est la sixième année consécutive de hausse », souligne Bertrand Hébert, le directeur général de l’APEC. Encore un record. En effet, en 2018, le nombre de recrutements des cadres a augmenté de 11% par rapport à 2017. Cette hausse est estimée à «seulement» 6 % en 2019 puis 4 % en 2020 et 3 % en 2021, selon les prévisions de l'Apec

Le marché cadre moins sensible aux soubresauts de la conjoncture

Si le recrutement des cadres peut compter sur la bonne dynamique de l'emploi en France, selon l'APEC, le marché cadre est de toute façon moins sensible aux « soubresauts conjoncturels » qu’aux investissements tirés par les nouveaux besoins des entreprises liés aux transformations numériques, réglementaire et d’organisation.

Au final, la France compte près de 4 millions de cadres. Seul bémol « le chômage de longue durée des cadres [un an et plus, NDLR] n'est pas une abstraction. Ils sont environ 100.000 personnes », a nuancé le directeur général.


A découvrir