2019 verra la fin de l'émission des billets de 500 euros

500 EUROS
Les billets de 500 euros représentent 2,4% des billets en euros en
circulation.

Avoir en main un billet de 500 euros reste rare, 17 ans après les premières émissions de cette coupure. Elle va pourtant disparaitre en début d’année prochaine.

Qui n’a jamais rêvé d’avoir en poche un (ou plusieurs, ce qui est encore mieux) billets de 500 euros ! Ce sera bientôt impossible, puisqu’à compter du 27 janvier 2019, la plupart des banques centrales vont cesser l’émission de cette grosse coupure. En fait, seules les banques centrales allemandes et autrichiennes vont continuer à produire les fameux billets pourpres, les résidents de ces pays restant attachés au paiement en espèces. Mais elles arrêteront rapidement l’émission de la coupure, dès le 26 avril de cette nouvelle année.

L’échange toujours possible

Les détenteurs de billets de 500 euros peuvent cependant se rassurer : il leur sera possible de les échanger, ce jusqu’à une date encore indéterminée. Ils restent « légaux » et ils pourront continuer à être utilisés comme moyens de paiement, a rassuré la Banque centrale européenne. L’institution de Francfort avait, dès le printemps 2016, décidé d’arrêter l’émission de ces billets. À l’époque, elle était programmée pour la fin de l’année 2018. C’est que la grosse coupure a mauvaise réputation…

Le billet du banditisme

Le billet de 500 euros se retrouve en effet fréquemment au centre d’activités illégales : financement du terrorisme, blanchiment d’argent, coupure du petit et du grand banditisme. La BCE a voulu que cessent les inquiétudes quand au fait que le billet pouvait faciliter les activités illicites. De plus, la coupure était rarement acceptée par les commerçants. Le tout s’inscrit dans un contexte où le paiement dématérialisé a pris son essor au détriment des espèces sonnantes et trébuchantes.


A découvrir