4 conseils pour bien calculer le prix de son déménagement

Déménager peut très vite se révéler un véritable casse-tête financier... En fonction de la superficie de votre logement, de son accessibilité et même de la distance à parcourir, le prix peut varier du double au triple.

Quels sont les critères qui pèsent réellement dans la balance au moment de fixer le prix ? Comment réaliser une estimation qui soit réaliste ? À la fin de cet article, vous aurez toutes les clés en main pour bien négocier avec vos déménageurs.

Comment décririez-vous votre logement ?

Avant même de demander un devis, prenez le temps de regarder votre domicile de façon objective.  

Il y'a quelques semaines, votre cousine a payé 700 € pour déménager de son appartement cosy de 45 m2 avec vue sur la tour Eiffel. Pensez-vous vraiment que vous obtiendrez le même tarif pour une maison de 350 m2 située en bout d'allée piétonne ?  

La nature du bien (appartement, studio, maison, ...) est l'un des facteurs regardés avec soin au moment d'établir la facture tout comme sa position géographique. Le plus proche de la route vous êtes, le moins cher sera votre devis.  

Dans le cas où vous vivriez dans un immeuble, deux autres éléments entrent en jeu... À quel étage se trouve votre appartement ou studio ? Est-il desservi par un ascenseur acceptant le transport des colis ?  

En vivant au rez-de-chaussée, votre déménagement vous coûtera 15 à 20% moins cher que pour un appartement perché sur les hauteurs. Parallèlement, ceux qui vivent dans les étages doivent s'attendre à payer plus surtout si les déménageurs doivent emprunter les escaliers.  

Avez-vous pris en compte les frais additionnels ?  

Au moment de déménager, d'autres dépenses peuvent s'ajouter et faire grimper la facture en un clin d’œil.

- Avez-vous pensé aux frais d'acquisition de votre nouvelle résidence ?

- Votre nouvelle maison doit-être partiellement ou totalement rénovée ?

- Qu'en est-il de vos abonnements actuels (eau, électricité, gaz, ...) ?  

Quand vous remettrez les clés à votre ancien logeur, vous serez tenu de vous acquitter de frais d'agence ou de notaire. Ne les oubliez pas au risque d'avoir une mauvaise surprise...  

Idem pour les abonnements. Imaginez un instant débuter votre nouvelle vie dans un logement à 12 °C parce que vous avez oublié de transférer vote contrat d'électricité. Pour éviter cette situation désastreuse, confiez la gestion de vos contrats à Nextories et concentrez-vous sur l'essentiel : prendre un nouveau départ.  

Quelle est la surface de votre logement ?  

C'est une évidence qui se doit d'être rappelée. Déménager d'un T1 de 18 m2 sera forcément moins onéreux que de bouger d'un T6 de 99 m2. Au-delà de la superficie du bien, il est question de tenir compte de la surface habitable de la résidence.  

Dans un T1 de 18 m2, le mobilier est forcément plus réduit et nécessitera donc moins de manutention et d'emballages. En revanche, bouger des meubles massifs est très souvent une opération complexe, laquelle nécessitera plus de temps et de cartons.  

C'est pourquoi, avant de vous donner un devis, des déménageurs professionnels effectueront toujours une visite à domicile.  

Où vous rendez-vous ?  

Parcourir les 932 km qui séparent Paris de Nice sera forcément bien plus coûteux que de franchir les 314 km entre Marseille et Lyon. Est-il vraiment nécessaire d'expliquer pourquoi ?

La distance est l'un des critères qui influent grandement sur le prix final. C'est la raison pour laquelle, quand vous estimerez le prix de votre déménagement sur un simulateur en ligne comme Nextories par exemple, il vous sera demandé de fournir cette information. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le prix d’un déménagement sur leur site directement.  

Maintenant que vous avez connaissance des paramètres qui influent sur le prix d'un déménagement, vous pouvez enfin estimer le prix de votre déménagement de façon réaliste.  


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).