4G : Free se lance dans la location de smartphones

Chez Free la 4G est au prix de la 3G soit 15,99 euros/mois

C'est définitif : il fallait un quatrième opérateur téléphonique en France. Xavier Niel fait encore parler de lui. Après les forfait 4G au prix de la 3G, Free se lance désormais dans la location de smartphones. Les abonnés Free au forfait à 19,99 euros par mois pourront désormais accéder à des smartphones haut de gamme pour 12 euros par mois sur 2 ans avec un paiement initial à partir de 49 euros.

Cible : les smartphones addicts

Avec cette offre particulière, Free pourrait séduire les "smartphone addicts", désireux de renouveler fréquemment leur appareil. Mais, c'est certain, Xavier Niel, comme avec ses forfaits à deux euros par mois, a aussi pensé à toute la population pour qui les Samsung Galaxy et autres iPhone sont inaccessibles (500 minimum pour un smartphone nouvel génération). Selon le communiqué de Free, ce sont pas moins de 40% d'économies réalisées pour un iPhone 5S. Avec son offre, Free explique qu'avec un paiement initial de 99 euros puis de 24 mensualités de 12 euros, soit 387 euros, les clients réalisent plus de 250 euros d'économies par rapport à un achat « cash » (665 euros).

Cela dit, l'appareil devra être restitué à l'issue des 24 mois et si le forfait est sans engagement, l'abonné devra payer 5 euros par mois supplémentaire pour continuer à louer le smartphone s'il décide de quitter Free pour un autre opérateur.

Pour les curieux, le communiqué de Free, c'est par ici.


A découvrir

Tugdual de Dieuleveult

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.