8,8 millions de personnes en situation de pauvreté monétaire

14 %
Le taux de pauvreté en France s'établit à 14%.

Beaucoup craignaient une hausse du taux de pauvreté en France, mais finalement l'Insee a relevé une stabilité de cet indicateur. Il avait reculé en 2016, mais augmenté durant les deux années précédentes.

Le taux de pauvreté a été de 14% en 2017, selon l'Insee, ce qui représente 8,8 millions de personnes en France tout de même. L'indicateur concerne les personnes en situation de « pauvreté monétaire », c'est à dire qui vivent avec un revenu inférieur à 1 000 euros par mois (l'équivalent de 60% du revenu médian). En 2016, le taux de pauvreté avait reculé de 0,2 point, mais il avait progressé de 0,2 point en 2015, et de 0,2 point encore une fois en 2014. Il sera intéressant de suivre l'évolution de ce taux, alors qu'Emmanuel Macron a dévoilé son plan de lutte contre la pauvreté qui contient des mesures saluées par les associations.

Effet redistributif des transferts sociaux

La mesure du taux de pauvreté pour 2017 a été marquée par deux phénomènes qui se sont finalement annulés. Le premier, c'est l'effet redistributif des transferts sociaux et fiscaux qui s'est atténué, en raison de certaines mesures mises en œuvre l'an dernier. Les aides au logement ont baissé, par exemple. Le niveau de vie médian a également augmenté grâce à la réduction exceptionnelle de l'impôt sur le revenu de 20% ; mécaniquement, cela « sort » des personnes du calcul du taux de pauvreté.

Amélioration du marché du travail

L'Insee a aussi relevé que l'amélioration du marché du travail a permis à de nombreuses personnes en situation modeste de mieux s'en sortir. « Le taux de pauvreté calculé à partir des niveaux de vie avant redistribution baisserait de 0,2 point entre 2016 et 2017 (contre une stagnation après redistribution), en lien avec la baisse du taux de chômage observée en 2017 (-0,7 point), qui a été la plus forte pour les ouvriers », explique l'organisme qui note aussi le recul du chômage de longue durée, une première depuis 2009.


A découvrir