Nicolas Sarkozy dénonce une injustice et Carla Bruni crée la polémique. Le 18h du 4 mars 2021 de PolitiqueMatin.fr

Nicolas Sarkozy : "Je suis habitué à subir ce harcèlement depuis 10
ans et je ne baisserai pas la tête".

Nicolas Sarkozy dénonce une injustice et Carla Bruni crée la polémique. Retour sur l'actualité politique du jeudi 4 mars 2021.

Nicolas Sarkozy promet de ne pas lâcher le combat

Invité sur le plateau du Journal de 20h de TF1, mercredi 3 mars 2021, Nicolas Sarkozy est revenu sur sa condamnation dans le cadre de l'affaire des écoutes. L'ancien président de la République s'est montré très combattif et a promis qu'il ne cesserait de clamer son innocence.

« Je suis habitué à subir ce harcèlement depuis 10 ans et je ne baisserai pas la tête, parce qu'on me reproche des faits que je n'ai pas commis. C'est une injustice, je me battrai jusqu'au bout pour que la vérité triomphe », a-t-il déclaré ajoutant qu'il était prêt à aller jusque devant la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) pour prouver son innocence.

Carla Bruni-Sarkozy crée la polémique en soutenant son époux Nicolas Sarkozy

Carla Bruni-Sarkozy a créé la polémique en publiant sur son compte Instagram une photo de soutien pour son mari Nicolas Sarkozy, récemment condamné dans le cadre de l'affaire des écoutes. Ainsi, Carla Bruni a publié une photo de la Marianne en pleurs avec comme légende : « À tes côtés pour toujours ». Un choix de visuel largement critiqué puisqu'il avait été créé à l'occasion des attentats du 13 novembre 2015.

Une maladresse que les internautes n'ont pas laissé passer. « Quand on se croit tout permis. Indécent. Abject », « une HONTE », « née avant la décence », peut-on lire parmi les tweets les plus sobres sur le sujet. D'autres sont plus violents dans leur propos n'hésitant pas à se servir d'insultes pour laisser transparaître leur indignation.

Anne Hidalgo élue personnalité politique de l'année par le Trombinoscope

La maire de Paris a été sacrée personnalité politique de l'année 2020, lors de la 29e cérémonie des prix du Trombinoscope. Ce prix récompense « l'action et le professionnalisme de personnalités politiques ». Anne Hidalgo a fait part de la nouvelle sur son compte Twitter s'estimant « très honorée d'avoir reçu le Prix de la personnalité politique de l'année ».

Le président du jury, Christophe Barbier, estime dans un communiqué que : « La maire sortante a su museler son impétueux allié écologiste, marginaliser la gauche radicale et attiser les contradictions des Marcheurs, afin de réduire l'élection à un choix binaire entre la droite trop carrée de Rachida Dati et les angles arrondis du nouveau style Hidalgo ».

Bob Sinclar dénonce l'attitude de Roselyne Bachelot face à la crise de la culture

Le DJ Bob Sinclar, invité jeudi 4 mars 2021 sur Non Stop People, a dénoncé l'attitude de la ministre de la Culture Roseline Bachelot, estimant qu'elle n'écoutait pas assez la voix des DJ mis en difficulté par la crise sanitaire. « Roselyne Bachelot a fait des photos avec moi. Elle s'est mise à côté de moi. C'était cool à ce moment-là. Mais aujourd'hui, il faut se battre pour nous. Donnez-nous au moins une petite fenêtre sur quelque chose ! Quand on parle d'acteurs, de musiciens, il faut qu'on parle des DJ et de tous les métiers associés à ça » .

Les Dj souffrent notamment depuis un an de la fermeture des boîtes de nuit qui sont l'un des lieux privilégiés de l'exercice de leur art avec les festivals par exemple. Une situation que Bob Sinclar estime injuste : « On est oublié ».


A découvrir