Absentéisme : qui sont les Français les moins présents au travail ?

4,59 %
Le taux d'absentéisme en France en 2016 a été de 4,59 %.

Le coup de l’absentéisme, pour une entreprise, est énorme : il a été estimé à 60 milliards d’euros en France dans le privé. Mais tous les secteurs et toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne comme le montre l’étude de la société Ayming pour AG2R-La Mondiale dévoilée par Le Figaro le 6 septembre 2017. Et les plus absents ne sont pas ceux que l’on croit.

Un taux d’absentéisme stable mais de grosses différences entre les Français

La première donnée de l’étude dévoilée par Le Figaro est plutôt positive : en 2016 le taux d’absentéisme n’a pas évolué par rapport à 2015. Au niveau national il reste à 4,59 % : les Français ont été absents de leur entreprise, hors congés bien évidemment, 16,8 jours en 2016 en moyenne.

Tous les secteurs ne sont pas touchés de la même manière : dans l’industrie et le BTP, dans lequel on présuppose que le taux d’absentéisme est plus élevé du fait de la pénibilité du travail, ce taux est en réalité le plus bas et il baisse : 3,43 %.

Inversement, il est le plus élevé dans les services : 5,48 % (en baisse sur un an) selon l’étude Ayming dévoilée par Le Figaro. Dans la santé et dans le commerce, le taux est en hausse à 5,04 % et 4,3 % respectivement.

Les Corses et les femmes sont les plus absents

L’égalité des sexes n’est pas au rendez-vous au niveau de l’absentéisme : les femmes, avec un taux d’absentéisme de 4,98 %, y sont plus sujettes que les hommes (3,34%) selon l’étude du cabinet Ayming.

De même, au niveau des régions la France est très divisée. La Corse, les Hauts-de-France et le Grand-Est sont les régions où le taux d’absentéisme est le plus élevé : 5,93 %, 5,90 % et 5,13 % respectivement.

C’est en Île-de-France qu’on trouve le taux le plus bas : 3,36 %. C’est également la seule région où le taux d’absentéisme, défini comme le temps d’absence rapporté au temps de présence, est inférieur à 4 %.


A découvrir