Achat en ligne : comment économiser en fonction des jours de la semaine

2 %
Les smartphones coûtent 2 % moins cher le dimanche que le jeudi, sur
Internet.

Chaussures, high-tech, électroménager… : les prix les moins et les plus élevés en fonction des jours de la semaine sur Internet.

A l’heure du bilan des soldes, la vie du consommateur français va reprendre son cours. D’après les chiffres de la FEVAD, 72 milliards d’euros ont été dépensés sur internet en 2016, représentant 10% du poids total des ventes de détail dans l’Hexagone. Internet s’impose donc comme un canal privilégié pour les consommateurs. Mais le web propose-t-il réellement de si bonnes affaires ? En fonction des jours de la semaine avec la tarification dynamique, internet offre-t-il de vraies disparités de prix pour tomber sur le bon produit à un coût défiant toute concurrence ? C’est la question à laquelle idealo, le comparateur de prix du groupe Axel Springer, a souhaité répondre par une infographie sur les produits les plus populaires en France.

La tarification dynamique : une pratique marginale en France

Le dynamic pricing ou tarification dynamique est une pratique commerciale qui consiste à actualiser le prix d’un produit en fonction de l’offre et de la demande, mais aussi des tarifs pratiqués par la concurrence afin de rester compétitif sur son marché. Si certains marchands s’appuient sur des algorithmes complexes, d’autres choisissent d’augmenter ou baisser manuellement le prix d’un produit en fonction de sa popularité, d’un événement ou encore de la météo. Les prix peuvent donc fortement fluctuer au cours d’une même semaine. Longtemps utilisée par les compagnies aériennes, la tarification dynamique gagne en popularité auprès des e-commerçants, comme Amazon où les prix changent 2,5 millions de fois par jour. Pratique généralisée au Royaume-Uni, la tarification dynamique reste peu pratiquée en France. Après une étude réalisée au Royaume-Uni, idealo a choisi de se consacrer à la France.

Royaume-Uni / France : deux tendances bien différentes

Pour résumer cette étude, le weekend pour les Britanniques est la moins bonne période de la semaine pour faire ses achats. Dans 11 cas sur 12, les prix sont au plus bas en début de semaine et au plus haut le weekend. Cela peut s’expliquer par une demande plus élevée le weekend : les consommateurs qui ont éventuellement fait du repérage en début de semaine prennent le temps de valider leur commande et sont plus enclins à acheter. Les marchands ayant conscience de ce comportement en profitent donc pour proposer des prix plus élevés.

Pour la France, idealo a choisi d’étudier les 12 produits les plus populaires sur sa plateforme, et bien qu’une tendance puisse être observée, elle reste bien moins marquée qu’au Royaume-Uni. En effet, tandis que les produits high-tech sont moins chers le weekend, le milieu de la semaine (mercredi, jeudi, vendredi) concentre une majorité de jours les plus chers pour effectuer ses achats (7 articles sur 12). Cela peut s’expliquer par le délai de livraison : commander ses produits en milieu de semaine pour les recevoir le weekend. Par exemple, avec les perceuses et les visseuses, le jour le plus cher de la semaine est le jeudi et le jour le moins cher est le mardi. Sachant que le bricolage est une activité à laquelle les Français se consacrent majoritairement le weekend, il est logique que le prix le plus élevé soit en plein milieu de la semaine.

Dans le cas des produits high-tech comme les smartphones, téléviseurs, objectifs photo ou encore des enceintes, les prix sont plus abordables le weekend que le reste de la semaine. Du côté des écarts de prix, des différences allant de 2 % pour les smartphones à 10 % pour les perceuses & visseuses sans fil sont constatées entre le jour le moins cher et le jour le plus cher.

Comment économiser avec la tarification dynamique ?

Les écarts de prix entre le jour le plus cher et le jour le moins cher :
- Les smartphones sont 2 % moins cher le dimanche que le jeudi.
- En achetant un téléviseur un dimanche (1266,89 €) plutôt qu’un vendredi (1327,47 €), il est possible d’économiser 5 %.
- La différence moyenne de prix pour les objectifs photo entre le jour le plus cher (jeudi) et le jour le moins cher (samedi) est de 40 € (5 %).
- Les reflex numériques sont 3 % moins chers le mercredi que le vendredi.
- Le prix des enceintes est 8 % moins élevé le vendredi que le mercredi.
- Il est possible d’économiser 5 % (près de 40 €) sur l’achat d’un réfrigérateur en le commandant le samedi plutôt que le vendredi.
- Les bricoleurs à la recherche d’une perceuse ou visseuse sans fil doivent débourser 10 % de moins s’ils l’achètent le mardi plutôt que le jeudi.
- Les Lego sont 6 % moins cher le mercredi que le mardi.
- Du côté des jeux vidéo, le tarif proposé le dimanche est le moins cher tandis que les prix sont les plus élevés le samedi. Économie possible : 5 %.
- Les amateurs de « quantified self » pourront économiser 4 % (10 €) en acquérant leur montre sport un jeudi plutôt qu’un samedi.
- Pour les baskets, les tarifs sont 6 % moins élevés le vendredi que le dimanche.
- Enfin, les adeptes de running pourront quant à eux économiser 4 % (environ 5 €) en acquérant leurs chaussures de course un mardi plutôt qu’un samedi.

Afin de s’assurer d’acheter le produit de leur choix au meilleur prix, les consommateurs ont donc tout intérêt à effectuer une veille des prix avant de passer commander sur un site en pensant avoir trouvé le meilleur prix. Si les sites publiant des bons d’achat et des bons plans permettent d’obtenir des promotions intéressantes tout au long de l’année, comparer les prix sur une période de quelques jours peut permettre d’économiser jusqu’à 10 %. De plus, la météo influençant les prix en ligne, les consommateurs auront également tout intérêt à faire attention aux produits « météo sensibles » : les offres de bottes de pluie en période de canicule, les shorts au mois de janvier ou les manteaux d’hiver en plein mois d’août bénéficieront de tarifs plus attractifs. La probabilité de faire une bonne affaire sera ainsi plus élevée.


A découvrir