Les aéroports parisiens très mal notés

13,7
Paris-Charles-de-Gaulle écope de la note de 13,7 sur 20 au classement
UFC-Que Choisir.

Voilà un classement qui n’a rien de glorieux pour les deux principaux aéroports parisiens, qui sont les portes d’entrée de la France pour des millions de touristes. L’UFC-Que Choisir les positionne tout au fond de son top 30 européen dans son étude.

En s’appuyant sur les expériences de passagers de huit pays, l’association de consommateurs a établi un classement des aéroports européens accueillant plus de 15 millions de voyageurs. La plateforme de Paris-Orly se contente de la 29e place, celle de Paris-Charles-de-Gaulle de la 31e place… sur 32 aéroports notés ! Pas de quoi pavoiser donc, ce d’autant que les notes ne sont pas reluisantes : 13,9/20 pour le premier, 13,7/20 pour le second.

Pas assez de prises électriques

Les raisons de ces mauvais résultats sont simples et un peu malheureux à la fois. Les passagers pointent la qualité toute relative des bars et restaurants proposés dans ces deux aéroports ; les voyageurs se plaignent également des espaces de repos et d’attente, avec un nombre de sièges insuffisant, tout comme le nombre de prises électriques pour recharger les appareils électroniques.

Petites améliorations

Paris-Charles-de-Gaulle ne figure pas non plus à la meilleure place du classement mondial Skytrax : 32e sur cent aéroports. Mais il gagne tout de même 62 places en trois ans, signe que les choses s’améliorent petit à petit. Et au classement des meilleurs sites de shopping, CDG pointe à la 8e place. Mais il y a clairement de gros efforts à faire et des investissements conséquents à apporter pour faire des plateformes aéroportuaires françaises des aéroports de premier plan.


A découvrir