Biodiversité : L'Agence française pour la biodiversité et l'Office national des forêts unissent leurs forces

9 %
L'Etat détient 9% des forêts en France métropolitaine.

Acteurs majeurs de la préservation de la biodiversité, l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et l'Office national des forêts (ONF) ont signé à Rambouillet le 24 octobre 2017 leur première convention cadre. Leur objectif : conjuguer leurs efforts et leurs compétences pour soutenir les politiques publiques de reconquête de la biodiversité et de gestion des territoires forestiers publics.

Cette convention a pour objectif de développer des synergies au service de la protection et de la reconquête de la biodiversité, impliquant les équipes des deux établissements, que ce soit au niveau des services centraux ou des équipes territoriales oeuvrant dans toutes les régions et départements de France.

Connaissance de la biodiversité, R&D, gestion d'aires protégées, expertise technique, formation, éducation à l'environnement sont autant de missions que mènent aujourd'hui l'AFB et l'ONF. Elles vont dorénavant faire l'objet d'actions communes.

Les deux établissements vont contribuer, ensemble, à construire un réseau de surveillance de la biodiversité et un système d'information sur la biodiversité. Ils vont mettre en commun leur expertise naturaliste, en particulier pour les milieux terrestres et notamment forestiers gérés par l'ONF. Ces données viendront compléter celles sur les milieux marins, aquatiques et terrestres de l'AFB.

En tant que gestionnaires ou têtes de réseau d'espaces protégés, ils vont également développer les collaborations et aider à la transversalité en permettant une représentation croisée dans les instances nationales de chacun des établissements. Enfin, ils vont engager des réflexions pour coopérer sur des thématiques portées par des programmes nationaux : trame verte et bleue, zéro pesticide, pollinisateurs sauvage, séquence éviter réduire compenser...


 

Lire la suite sur RSE Magazine


A découvrir