Aides sociales : 35% des Français ont déjà renoncé à des allocations

35 %
35% indiquent pouvoir parcourir plus de 15 kilomètres pour effectuer
une démarche administrative.

D'après un sondage BVA pour RTL et Orange, 35% des ayants-droit renonceraient à réclamer des aides sociales ou autres allocations familiales, en raison de démarches administratives qu’ils estiment trop complexes.

35% des Français ont déjà renoncé à des droits en raison de démarches administratives trop complexes

Un sondage réalisé par BVA pour RTL et Orange et publié lundi 11 février indique que 35% des Français expliquent avoir déjà renoncé à des droits ou des allocations en raison de démarches administratives trop complexes. Parmi les sondés, des différences énormes sont constatées en fonction de ses appartenances politiques, de son âge ou encore de son statut social.

Ainsi dans le détail, premier constat surprenant, ce sont principalement les jeunes (43%) de moins de 35 ans qui sont les plus concernés. En outre, 51% qui ont déjà renoncé à mener des démarches se disent sympathisants de la France insoumise, 45% sont des employés et des ouvriers.

En zone rurale, les administrés se déplacent 

Les raisons sont nombreuses : démarches complexes, difficultés à se servir d’Internet ou à rassembler les justificatifs réclamés, phobie administrative…Mais Édouard Lecerf, directeur général adjoint de BVA Opinion, a expliqué sur RTL que cette défiance de l'administration constituait « un manque à gagner chez les citoyens, simplement parce que l'accès à ces événements-là apparaît comme essentiellement très compliqué pour les Français ».

En revanche, il ressort aussi de ce sondage que les Français n'hésitent pas à se déplacer pour régler leurs problèmes de dossier. Ainsi, 35% indiquent pouvoir parcourir plus de 15 kilomètres pour effectuer une démarche administrative. Un chiffre qui atteint même 50% dans les communes rurales.


A découvrir