Airbus arrête la production de l'A380

21,4 MILLIARDS $
La compagnie Emirates a signé un contrat d'une valeur de 21,4
milliards de dollars avec Airbus.

Le constructeur européen a annoncé jeudi 14 février mettre fin à la production de l'A380, son gros porteur, dont les livraisons cesseront en 2021. Cet cet avion, qui n'est plus considéré comme adapté au marché des long-courriers.

Les dernières livraison de l'Airbus A380 auront lieu en 2021

C'est la fin d'une époque pour Airbus qui dit « stop » à la production de son A380. Le constructeur aéronautique européen a fait cette annonce, jeudi 14 février. Les dernières livraisons auront lieu en 2021. Le gros porteur ne serait plus considéré comme adapté au marché actuel des long-courriers.

Pour preuve, les compagnies aériennes ont quasiment tiré un trait sur les avions dotés de quatre réacteurs, pour leur préférer des biréacteurs tels que l'Airbus A350, ou les Boeing 787 ou 777, qui possèdent le même rayon d'action que l'A380. 

Un contrat de 21,4 milliards de dollars entre Emirates et Airbus

Et même Emirates, qui avait commandé une vingtaine d'A380 en janvier dernier, compte, à regret, en convertir un certain nombre en Airbus A350, le nouveau long-courrier d’Airbus. Quatorze gros porteur seront finalement livrés à cette compagnie au cours des deux prochaines années. La compagnie australienne Qantas a également annulé une commande de 8 avions.

Cette décision d'Airbus intervient, selon diverses sources, à la suite d'un accord sur la flotte de très gros porteurs A380 conclu avec Emirates. En échange, la compagnie basée à Dubaï a commandé 40 A330neo et 30 A350, un contrat d'une valeur de 21,4 milliards de dollars. Dans la foulée, la direction d'Emirates a expliqué être « déçue » de devoir convertir sa livraison d'A380, mais que l'avion resterait un « pilier de sa flotte » jusqu'en 2030 au moins.


A découvrir