Airbus : chiffre d'affaires en hausse, mais des pertes

70,5 MILLIARDS
Le chiffre d'affaires d'Airbus s'établit à 70,5 milliards d'euros en
2019.

Airbus a connu une étrange année 2019. D’un côté, un chiffre d’affaires et des livraisons en hausse, et de l’autre des éléments exceptionnels qui aboutissent à une perte.

En 2019, Airbus a enregistré un chiffre d’affaires de 70,5 milliards d’euros, soit 6,8 milliards de plus qu’en 2018. Le carnet de commandes atteint un total de 471 milliards d’euros, un chiffre en hausse de 81,2 milliards (contre 55,5 milliards l’année précédente). Les commandes nettes ont augmenté de 768 unités, pour un total de 7 482 avions commerciaux. De prime abord, tout va très bien... mais l’avionneur européen accuse une perte de 1,36 milliard d’euros malgré tout ! Le constructeur a dû verser une amende de 3,6 milliards d’euros aux justices française, britannique et américaine pour régler un dossier lié à des soupçons de corruption.

Une grosse amende à payer

Par ailleurs, Airbus a également provisionné pour 1,2 milliard d’euros pour l’avion de transport militaire A400M. L’avionneur a livré 14 unités l’an dernier, pour une flotte d’un total de 88 avions. Le programme a été remis à plat, mais « les ambitions d’exportation s’avèrent de plus en plus difficiles à atteindre pour la phase contractuelle initiale, et ce, d’autant plus en raison de la prolongation répétée de l’interdiction d’exportation de l’Allemagne vers l’Arabie saoudite », déplore Airbus.

Livraisons en hausse

Pour 2020, Airbus prévoit la livraison de 880 avions, contre 863 unités en 2019 qui avait déjà été une année record en la matière. Les taux de croissance de l’économie mondiale et du trafic aérien international devraient rester « conformes aux prévisions » qui prévalent sur l’absence de perturbation majeure « y compris le coronavirus ». L’EBIT ajusté s’établira autour de 7,5 milliards d’euros, contre 6,9 milliards en 2019 en dehors des éléments exceptionnels.


A découvrir