Alcool, tabac, cannabis : quel est le psychoactif préféré des 11-15 ans ?

32,1 %
En France, 32,1% des jeunes de 11 ans ont expérimenté de l'alcool.

Par rapport à 2014, les jeunes Français consomment moins d’alcool, de tabac et de cannabis. Un résultat encourageant mais à nuancer car les 11-15 ans se positionnent dans les premiers rangs du classement européen.

L'alcool, psychoactif préféré des Français de 11-15 ans 

Quel est le produit psychoactif préféré des 11-15 ans ? Selon l’enquête Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) menée auprès de plus de 227.000 élèves de 11, 13 et 15 ans scolarisés dans 44 pays différents, l’alcool arrive en première position. Comparés aux autres pays, les Français de 11 ans sont premiers du classement HBSC pour leur niveau d’expérimentation de boissons alcoolisées avec 39,3% des garçons et 25,2% des filles. Néanmoins, depuis 2010, ces niveaux ont baissé et sont nettement moins élevés qu’en 2014, jusqu’à 18 points à 11 ans (49,8% vs 32,1%).

L’étude nous apprend aussi que les niveaux d’ivresses parmi les jeunes Français de 15 ans sont parmi les plus bas observés. Ils atteignent en effet 15,3% des garçons et 10,7% des filles. « Malgré ces évolutions positives, la diffusion des boissons alcoolisées parmi les adolescents en France se révèle encore très importante lorsqu’on la compare à celle d’autres pays ». En France, à 15 ans, 7 adolescents sur 10 sont expérimentateurs contre 6 sur 10 en moyenne pour les autres pays.

Tabac et cannabis en baisse

Concernant le tabac, les niveaux d’expérimentation ont fortement diminué en France depuis 2014. Aujourd’hui, 4,1% des jeunes de 11 ans, 14,0% des 13 ans et un tiers des 15 ans ont expérimenté la cigarette. L’enquête révèle que « les jeunes Français de 13 et 15 ans qui occupaient les premières positions dans le classement de 2014, se positionnent désormais au-delà du 7e rang, tout en demeurant au-dessus des moyennes européennes ».

Pour l’expérimentation de cannabis, si les Français de 15 ans sont désormais devancés par d’autres pays, ils restent parmi les plus consommateurs avec 18,7% d’expérimentateurs parmi les garçons et 14,3% chez les filles. Des chiffres en forte baisse aussi par rapport à 2014 puisque la moyenne s’établissait alors à 28,3%. Ainsi, « les jeunes Français de 15 ans ne se situent plus aux toutes premières positions du classement 2018 mais restent néanmoins dans le premier tiers des pays les plus consommateurs ».


A découvrir