Alibaba triple ses profits et augmente le dividende

66 %
L'activité « stockage dans le cloud » d'Alibaba a vu son chiffre
d'affaires progresser de 66% sur un an.

Alibaba, le géant chinois du e-commerce, a vu son résultat net progresser de 204% sur un an, à 3,5 milliards de dollars. Sur la même période, le dividende par action a progressé de 12,1%, à 2,78 dollars.

Alibaba : les ventes à l’international en hausse de 29%

Alibaba est en pleine forme. Le géant chinois du e-commerce a vu son chiffre d’affaires progresser de 42% sur un an, à 16,74 milliards de dollars. C’est certes moins que l’année précédente (la hausse avait été de 61% à l’époque), mais c’est toujours plus que ce que prédisaient les analystes. L’EBITDA est en hausse de 34%, à 5,7 milliards de dollars, et le résultat net en progression de 204%, à 3,5 milliards de dollars. À noter que le résultat net s’établit désormais à 21% du chiffre d’affaires, alors même qu’il en représentait 10% il y a 12 mois.

À l’international, Alibaba a généré un chiffre d’affaires de 811 millions de dollars, soit +29% comparé à il y a 12 mois. À noter que l’activité e-commerce de gros à destination de pays étrangers prend une place de plus en plus importante, avec une progression du chiffre d’affaires de 22%, à 327 millions de dollars.

Le cloud, un vrai créneau pour Alibaba

S’agissant des performances d’Alibaba sur son marché domestique, la Chine, il y a réalisé un chiffre d’affaires de 674 millions de dollars, soit +20% comparé au trimestre précédent. Fait encourageant : 70% des nouveaux clients acquis l’ont été dans des villes de second plan, moins développées et à la population moins fortunée. À fin juin 2019, le nombre d’utilisateurs actifs chaque mois s’établit à 755 millions, soit +34 millions par rapport au trimestre précédent.

Mais surtout, Alibaba gagne de l’argent avec son activité de stockage dans le cloud, un créneau sur lequel il est en concurrence directe avec Amazon. Le chiffre d’affaires de cette activité s’établit à 1,134 millions de dollars, soit une hausse de 66%, due avant tout à la progression du chiffre d’affaires moyen par client.


A découvrir