Les Allemands sont-ils en train d'abandonner l'argent liquide ?

97 %
97 % des paiements de moins de 5 euros ont été réalisés en liquide en
Allemagne en 2017.

L’Allemagne est une véritable exception en Europe et tous les Français qui habitent à la frontière le savent : de nombreux magasins, même des supermarchés, n’acceptent pas la carte bancaire. Les Allemands payent en effet encore souvent avec de l’argent liquide mais il semblerait que la tendance change : en valeur, pour la première fois, les paiements par carte ont supplanté les paiements par cash.

En 2017 52,4 % du montant total des paiements a été effectué en carte en Allemagne

Le cap est symbolique et il pourrait signifier que les Allemands sont en train de changer un peu leurs habitudes… mais il n’en est rien, en réalité. Certes, les données de la Bundesbank, la banque centrale allemande, montrent qu’en 2017 les paiements en cash n’ont représenté que 47,6 % du montant total des paiements réalisés en Allemagne. Et c’est la première fois que ça arrive.

Sauf que dans le détail le changement est moins significatif : si 52,6 % du montant total des transactions en Allemagne a été réalisé par carte, contre 48,8 % en 2014, les transactions en liquident restent les plus répandues et de loin. Outre-Rhin, elles représentent à elles seules 74 % des transactions.

Quand est-ce que les Allemands payent par carte alors ?

L’étude de la Bundesbank montre qu’entre 2008 et 2017, c’est surtout au niveau des grosses sommes que le paiement par carte, qu’elle soit de débit ou de crédit, a progressé. Ce n’est pas une surprise mais les chiffres sont étonnants : en 2017 39 % des transactions d’un montant compris entre 50 et 100 euros, 24 % de celles comprises entre 100 et 500 euros et même 25 % des transactions de plus de 500 euros ont encore été réalisées en cash en Allemagne.

Inversement, dès lors que le montant à payer chute sous la barre des 50 euros, c’est le liquide qui prime, surtout dans les paiements de moins de 5 euros qui ont été réalisés à 97 % en cash.

Pourquoi ? c’est simple : les Allemands, en moyenne selon l’étude, détiennent 106 euros en liquide dans leur portefeuille dont plus de 5 euros en monnaie. De quoi permettre de payer la plupart des achats. Il semblerait, de fait, qu’ils optent pour la carte au-dessus de 50 euros pour ne pas réduire de plus de 50 % la quantité de cash dans leur porte-monnaie… sans doute dans le cadre d’achats imprévus.


A découvrir