Amazon : un banque pour ses clients en préparation ?

116 MILLIARDS $
Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, est l'homme le plus riche du monde
avec une fortune de plus de 116 milliards de dollars.

Le géant du e-commerce Amazon veut se lancer dans un nouveau secteur à en croire les informations du journal américain spécialisé dans l’économie The Wall Street Journal. Le groupe, qui vend déjà des produits sur Internet dans le monde entier, pourrait à terme proposer un compte bancaire à ses clients… voire à quiconque en veuille.

Pas d’AmazonBank mais des partenariats

Amazon ne devrait pas proposer de banque à proprement parler : même si le groupe en aurait les moyens financièrement, il ne peut pas à cause de la réglementation en vigueur aux Etats-Unis. Après la crise de 2008 et la faillite de Lehmann Brothers, les USA ont fortement restreint la possibilité de créer une banque.

Le géant de Seattle aurait donc une autre idée derrière la tête qu’il mûrit depuis plusieurs mois selon le Wall Street Journal : nouer des partenariats avec des banques existantes pour proposer des services bancaires à ses clients. On ne sait pour l’instant ni lesquels, ni quand Amazon compte les lancer, mais le projet est bien dans ses cartons.

Réduire les commissions sur les paiements

Si la nature de ces services n’est pas encore claire, l’objectif est, lui, bien défini : le groupe veut réduire les commissions bancaires payées par ses clients lors de transaction sur son site. Les partenariats pourraient être la solution : une banque proposerait alors des moyens de paiement spécifiques pour Amazon en réduisant sa commission mais en ayant le client Amazon dans ses clients (et donc son argent en gestion).

La cible, toujours selon le Wall Street Journal, ce sont les Millenials, soit les jeunes qui entrent dans la vie active en ce moment même. Et on peut facilement imaginer des solutions qui s’adapteraient également aux autres services d’Amazon comme ses enceintes connectées Echo.


A découvrir