Amazon retire de la vente des décorations de Noël à l'effigie d'Auschwitz

31 %
En 2018, le chiffre d'affaires d'Amazon a grimpé de 31%

On ne sait guère qui pourrait vouloir, sur son sapin de Noël, une boule représentant le camp de concentration d’Auschwitz… mais il était bien possible d’en acheter. Pas sur un site chinois quelconque mais sur Amazon. Alerté, et face au potentiel scandale, le géant américain a retiré les produits.

Des boules de Noël qui représentent Auschwitz

C’est le musée d’Auschwitz, garant de la mémoire des horreurs du plus connu des camps de concentration de l’ère nazi, qui a alerté, sur Twitter le 1er décembre 2019, le groupe fondé par Jeff Bezos : des boules de Noël à l’effigie d’Auschwitz étaient en vente sur son site. « Vendre des décorations de Noël avec des images d’Auschwitz ne semble pas approprié », a écrit le musée sur son compte Twitter.

Sur le site, il était effectivement possible de commander des décorations de forme diverses avec, en photo, le camp de concentration… ainsi qu’un décapsuleur avec le même type d’images. Au mieux de mauvais goût, plus probablement irrespectueux et insensible.

Très rapidement, l’information a fait le buzz avec de nombreuses plaintes reçues par le service client du groupe et des menaces de suppression de compte de la part d’internautes outrés.

Un vendeur indépendant… et une réaction rapide d’Amazon

Le scandale potentiel était de taille, bien qu’Amazon ne soit pas directement en cause. Les décorations provenaient d’un vendeur chinois qui a sans aucun doute récupéré les photos dans une banque d’images, comme c’est souvent le cas, et les a collées sur une série de décorations produites à la chaîne.

Le géant américain a rapidement réagi et a retiré les produits de sa plateforme. Interrogé par le journal britannique Metro, un porte-parole a déclaré que « tous les vendeurs doivent suivre nos règles de vente ».

Conscient qu’Amazon n’était pas directement à l’origine de ces produits, le musée d’Auschwitz a rapidement relayé la suppression desdits produits tout en remerciant les internautes de leur mobilisation et leur soutien.


A découvrir