Amazon ouvre un nouveau magasin sans caisses, cette fois avec des produits frais

31 %
En 2018, le chiffre d'affaires d'Amazon a grimpé de 31%

Seattle reste la ville préférée d’Amazon pour réaliser des tests grandeur nature, notamment car c’est là-bas que se situe le siège social de l’entreprise. Contrairement à ses amis GAFA, Amazon n’a en effet pas opté pour la Silicon Valley pour y faire travailler ses équipes. C’est donc tout naturellement à Seattle que le géant a lancé son nouveau test Amazon Go.

Amazon Go s’ouvre aux produits frais

Amazon n’en est pas à son coup d’essai : depuis 2018, le groupe a ouvert 4 magasins « Amazon Go » dans les grandes villes américaines. C’est peu, mais c’est normal : Amazon Go est un supermarché sans caisses : l’acheteur doit simplement prendre un produit et sortir du magasin pour payer.

L’intelligence artificielle couplée à des centaines de caméras reconnaît la personne et les produits mis dans le panier et s’occupe automatiquement de faire payer l’acheteur via son compte Amazon.

Mais, pour l’instant, les produits vendus par Amazon Go ne sont que des produits en boite, plus faciles à gérer pour l’intelligence artificielle… sachant qu’elle commet des erreurs et que, même sans vouloir les cacher aux caméras, certains produits lui échappent. C’était en tout cas le constat de plusieurs journalistes en 2018 lorsqu’ils ont testé ce magasin sans caisses.

Depuis, sans aucun doute, l’Intelligence artificielle déployée par Amazon a évolué au point que le groupe a ouvert un nouveau magasin Amazon Go : le plus grand de tous et, surtout, le premier qui vend des produits frais.

Tout produit touché est acheté

Le principe est globalement le même que pour les autres magasins Amazon Go : on s’identifie à l’entrée, on fait ses courses et on sort… sans payer. L’intelligence artificielle fait tout le travail et la facture est directement reliée au compte Amazon.

Sauf que cette fois, ce n’est pas à la sortie que le produit est acheté, mais… au toucher. Pour résoudre la problématique liée aux produits frais et à l’hygiène, le supermarché Amazon Go fait payer tout produit qui serait touché par le client. Pas question pour Amazon que les pommes ou les salades soient prises d’un bac puis déposées ailleurs… ou si, mais le client paiera quand même.

Et, forcément, cela a un côté un peu étrange : si vous aidez une personne qui n’arriverait pas à prendre un produit, ce sera mis sur votre compte puisque c’est vous qui l’avez touché. « Désolé, je ne peux pas vous aider, je ne veux pas payer ce pot de confiture pour vous » : c’est donc ça, le futur ?


A découvrir