Smartphones : Android et iOS représentent 99,6 % du marché

81,7 %
Avec 81,7 % des parts de marché au dernier trimestre 2016 Android
domine le secteur des OS mobiles.

Sur le marché des smartphones, il y a le choix : des téléphones dernier cri à plus de 900 euros aux smartphones de quelques générations plus anciens qui ne dépassent pas les 200 euros, tout le monde peut trouver son bonheur. C’est le cas… sauf si cette personne ne veut pas d’Android ou d’iOS. Les deux systèmes opératifs sont très largement majoritaires dans les ventes, selon les derniers chiffres du cabinet Gartner.

Android, leader incontesté des OS mobiles

Alphabet (Google) n’a clairement pas de quoi s’en plaindre : son OS mobile Android est sans contestation possible le leader du marché des OS pour smartphones. Sur les 431,5 millions de smartphones vendus dans le monde au dernier trimestre 2016, selon les données du cabinet gartner, 352,7 étaient des smartphones tournant sous Android.

Ça permet à l’OS de Google de capter 81,7 % des parts de marché. Impossible de penser que sa couronne lui sera piquée à court terme. Son premier rival, iOS, développé par Apple en interne, ne fait tourner que 77 millions de smartphones dans le monde ce qui ne lui offre que 17,9 % des parts de marché. Avec la différence qu’iOS n’est utilisé que par une marque, Apple, alors qu’Android est un OS mobile libre que tous les constructeurs peuvent utiliser.

Si vous ne voulez ni d’iOS ni d’Android… bonne chance

Les deux OS, Android et iOS, s’offrent ainsi 99,6 % du marché des smartphones au quatrième trimestre 2016 selon les données publiées par Gartner le 15 février 2017. Un record et, clairement, une situation de duopole de laquelle il est difficile de voir une issue.

On aurait pu espérer que le géant des OS fixes, Microsoft, réussisse une percée avec son OS mobile Windows embarqué sur ses propres téléphones mais ce fut un échec. Avec seulement 1,1 million de smartphones vendus au dernier trimestre 2016, contre plus de 4 millions un an auparavant, Microsoft ne pèse plus que 0,3 % du marché.

Pour l’ancien grand nom des smartphones, BlackBerry, en crise depuis des années, la situation est encore pire. L’OS maison de la firme canadienne n’a représenté que 207 900 ventes au dernier trimestre 2016 soit… 0,048 % du marché.


Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio