Animaux domestiques : les poissons sont dix fois moins chers que les chiens

500 euros
Un chat ou un chien coûtent au minimum 500 euros par an.

Plus de la moitié des foyers français accueillent un animal de compagnie. Chiens et chats coûtent en moyenne 500 à 1 000 euros par an à leurs propriétaires, soit dix fois plus que les poissons (50 euros). 

Les poissons sont moins câlins mais plus rentables

La moitié des Français possèdent au moins un animal de compagnie. Poissons (55 %), chats (20 %) et chiens (12 %) sont les animaux les plus répandus dans les domiciles français. Entre les croquettes, les ustensiles et le vétérinaire, chats et chiens coûtent entre 500 et 1 000 euros par an à leurs propriétaires. Pour les poissons en revanche, comptez plutôt une cinquantaine d’euros par an (hors prix d'achat de l'aquarium).

Le plus souvent, adopter un chien ou un chat est quasiment gratuit. Il suffit de se rapprocher d’associations animales ou de la Société de Protection des Animaux (SPA) qui recueillent les animaux maltraités ou abandonnés. Avant de ramener l’animal choisi chez soi, il est simplement demandé de rembourser ses frais de vaccination  (environ 140 euros). Pour les chiens, dont le tatouage et le puçage sont obligatoires, comptez environ 60 euros - si ce n’est pas déjà fait lors de votre « achat » -. Pour les chats, sachez que le plus souvent il vous faudra castrer (70 euros) ou stériliser (170 euros) votre animal de compagnie.

En revanche, pour ceux qui sont sensibles à la race de leur animal de compagnie, l’investissement au départ est plus élevé. Les animaux de race qui sont obligatoirement certifiés au Livre des origines français (LOF), peuvent coûter de 300 à plus de 3 000 euros. Enfin, les poissons, moins câlins mais plus rentables, s’achètent à moindre prix (2,50 à 15 euros). 

Chats et chiens adoucissent la solitude de leurs propriétaires

Autres postes de dépenses pour les animaux domestiques : le gardiennage, la mutuelle et le matériel électronique. Pendant les vacances, un tiers des Français voyagent avec leur compagnon à poils, d’autres le confient à leurs proches ou à des particuliers via des sites spécialisés. Souvent utilisée en dernier recours, une nuitée au chenil s’évalue entre 12 et 24 euros. De plus, certains Français choisissent d’offrir une mutuelle à leur animal de compagnie (de 150 à 300 euros par an). Enfin, les animaux domestiques peuvent aussi faire des dégâts. Tous les ans, ils obligeraient ainsi les Français à dépenser 50 millions d’euros pour racheter des appareils électroniques endommagés.  

Malgré ces dépenses, les Français sont très attachés à leurs animaux domestiques. Parfois, ils les considèrent même comme un membre à part entière de leur famille. Chez les enfants, la présence d'animaux domestiques a pour double intérêt de les responsabiliser et de contribuer à renforcer leur système immunitaire.

D'ailleurs, ces petites boules de poils sont aussi des compagnons fidèles qui adoucissent la solitude et les besoins d’affection pour la majorité de leurs propriétaires.  Par ailleurs, promener son animal trois à quatre fois par jours préserve la santé des maîtres canins. Pour autant, les animaux de compagnie sont une responsabilité à envisager sur le long terme : les poissons vivent de quelques mois à 100 ans, les chats 15 ans et les chiens environ 20 ans. 


A découvrir