Réservations annulées: Airbnb distribuera 230 millions d'euros aux propriétaires

25 %
En cas d'annulation d'une réservation dont la date d'arrivée tombe
entre 14 mars et le 31 mai 2020, les propriétaires Airbnb se verront
rémunérés à hauteur de 25%.

Airbnb a annoncé qu’elle rémunérera sur fonds propres les propriétaires qui ont subi des annulations à cause de l’épidémie de Covid-19. L’entreprise se dit prête à y consacrer jusqu’à 230 millions d’euros.

Une politique de remboursements aux dépens des propriétaires

Les doléances des propriétaires Airbnb ces dernières semaines ne sont pas restées lettre morte : l’entreprise de Brian Chesky a fini par leur donner raison, du moins en partie.

Pour rappel, avec l’épidémie de Covid-19, Airbnb avait décidé d’octroyer des remboursements intégraux pour toutes les réservations effectuées avant le 14 mars 2020 et ce, même si le propriétaire avait choisi une politique de remboursements différente (remboursement à hauteur de 50% dans tous les cas, remboursement à hauteur de 50% jusqu’à une certaine date, remboursement intégral jusqu’à une certaine date…). Autrement dit, dans le cadre de ce dispositif, les remboursements étaient imposés aux propriétaires : en tant qu’intermédiaire, Airbnb ne leur versait tout simplement pas les sommes dues.

Les propriétaires toucheront en tout 230 millions d’euros… ou pas

Après que de nombreux propriétaires ont exprimé leur mécontentement face à cette décision d’Airbnb de passer outre la politique de remboursement qu’ils avaient fixée dans leurs offres, Airbnb a donc proposé un arrangement. C’est clairement mieux que rien… même si on peut être sûr que les propriétaires attendaient d’Airbnb qu’elle revienne sur sa décision et ne leur enlève aucun euro de revenus.

Concrètement, tout en accordant un remboursement intégral aux locataires, Airbnb rémunérera les propriétaires à hauteur de 25% de ce qu’ils auraient pu percevoir si le voyageur n’avait pas annulé. Airbnb a fièrement annoncé avoir mis en place un fonds de 250 millions de dollars (environ 230 millions d’euros) à cette fin, mais on comprend qu’il s’agit bien sûr de la somme maximale qu’Airbnb sera prêt à y consacrer et non pas de la somme qui sera effectivement distribuée aux propriétaires.


A découvrir