Euro-Dollar : Apple augmente ses tarifs de 20%

150 MILLIARDS $
Apple aurait 150 milliards de dollars de cash disponible.

Mais que se passe-t-il chez Apple ? Le groupe n'est-il pas assez content de ses résultats, son chiffre d'affaires, ses marges et sa capitalisation boursière pour décider d'augmenter tous ses tarifs ? Si on peut supposer que gagner toujours plus soit une bonne raison pour faire monter les prix, l'explication se trouve surtout dans le change entre le dollar et l'euro. Mauvaise nouvelle pour les Apple-addicts qui vont payer encore plus cher.

Une augmentation généralisée sur les produits Apple

L'augmentation a été réalisée en catimini sur l'Apple Store et devrait se répercuter dans les magasins. Une augmentation en moyenne de 20%. Parfois un peu moins mais elle est généralisée et ce que ce soit au niveau des appareils ou au niveau des accessoires comme le signale le site Macg

Ainsi certains ordinateurs ont vu leurs prix flamber de plusieurs centaines d'euros. Jusqu'à 600 euros pour certains. Et ce n'est pas tout : les options, logiquement, augmentent aussi ce qui fait encore plus flamber les prix des produits.

Celles et ceux qui auront besoin d'accessoires, que ce soit des adaptateurs ou des claviers, devront prendre leur mal en patience : entre 14% et 20% d'augmentation.

L'effet du change et un rattrapage sur les prix

Etant donné qu'Apple vaut 700 milliards de dollars en Bourse (première capitalisation boursière de l'histoire), que les résultats sont au rendez-vous et que les ventes de l'iPhone 6 et de l'Apple Watch ont explosé toutes les attentes, on peut écarter la raison financière. Apple a plus de 150 milliards de dollars de cash bien planqué sur dans des paradis fiscaux... soit plus que les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni réunis.

Alors pourquoi Apple augmente-t-il les tarifs ? La faute au change euro-dollar. Bien que l'Euro ait regagné un peu de puissance son niveau reste toujours très bas par rapport au dollar... la parité n'est pas bien loin. Et comme les appareils électroniques se négocient en dollars, Apple reporte ses pertes sur les prix.

Le groupe de Cupertino avait déjà procédé à une augmentation de ses prix en mars 2015 mais certains produits y avaient échappé. Avec cette nouvelle augmentation Apple rattrape donc son retard. De toute manière c'est le consommateur qui paye.


A découvrir