Au nouveau Apple Park les employés se cognent contre les vitres

1000 MILLIARDS $
Apple pourrait être la première entreprise au monde à dépasser le
seuil de 1000 milliards de dollars de capitalisation.

Tout designer d’objets qui se respecte connaît la règle pour créer un produit : il faut que la beauté soit au service de l’utilité et la praticité. C’est ainsi que sont nés certains produitdu quotidien qui ont fait l’histoire, notamment dans les années 60 et 70. Parfois cette règle est oubliée et ça peu donner des problèmes cocasses.

Apple Park : 5 milliards de dollars et un structure intégralement en verre

Lorsqu’Apple a annoncé son nouveau QG le monde entier était en admiration : formes futuristes, projet hallucinant et un prix conséquent. Il aurait coûté près de 5 milliards de dollars à la firme de Cupertino. Un véritable symbole de la puissance du géant fondé par Steve Jobs.

Apple a terminé en 2017 le gros des travaux et certains employés ont déjà commencé à déménager quittant l’ancien QG appelé « Infinity Loop » pour rejoindre le nouveau lieu de travail. Mais ce dernier aurait un véritable problème de conception qui commence à poser de nombreux problèmes.

Une structure en verre… c’est transparent !

Selon plusieurs sources internes, les employés d’Apple commenceraient déjà à ne plus en pouvoir de leur nouveau lieu de travail. La faute ? La structure en verre. Car l’Apple Park est intégralement en verre : l’extérieur, bien évidemment, mais également l’intérieur et notamment certaines cloisons.

Lavés comme il se doit, ce verre est totalement transparent et… les employés se cogneraient dedans à en croire les informations obtenues par MarketWatch. Ça peut faire sourire mais ça commence à devenir un sérieux souci pour la marque.

Surtout depuis que deux accidents plutôt graves sont survenus. Pas d’hospitalisation mais tout de même un détour aux urgences pour des lésions liées au verre notamment des coupures.

Si la situation ne s’améliore pas, Apple va devoir prendre des mesures : le risque qu’une plainte soit déposée contre la marque de la part d’un employé mécontent est réel.


A découvrir