De l'argent gratuit pour les banques !

400 MILLIARDS
La demande des banques à la BCE devrait atteindre les 400 milliards
d'euros.

Emprunter à des taux si bas que c'est la banque qui vous donne de l'argent… Cela ressemble à un rêve, et pourtant c'est ce que la Banque centrale européenne envisage pour pousser la machine économique européenne à créer de l'inflation.

La BCE va pousser sur le levier du TLTRO, un dispositif qui permet aux banques d'emprunter à des taux zéro auprès de l'institution de Francfort — mieux, ces taux peuvent même être négatifs ! L'objectif est de forcer la main de banques emprunteuses à ouvrir franchement les robinets du crédit aux entreprises et aux particuliers. Plus il y aura d'argent dans la machine économique, plus l'inflation repartira.

La BCE à la manœuvre

Ces conditions de prêt à des taux très avantageux vont permettre aux banques de bénéficier de lignes de financement à quatre ans. Ce n'est pas la première fois que la BCE procède de même pour tenter de relancer la hausse des prix : une première tentative avait été lancée après juin 2014, une période durant laquelle certains taux étaient aussi bas que 0,15%.

Des emprunts cadeaux

C'est ce mercredi 22 juin que les banques pourront commencer à emprunter à pas cher auprès de la BCE. À cette occasion, la demande devrait être forte. La Banque centrale joue la carte de la souplesse : les établissements financiers ne seront pas pénalisés s'ils ne se conforment pas aux exigences de la BCE. La demande brute devrait se montrer à 400 milliards d'euros, rien de moins, alors que le référendum sur le maintien ou la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne est dans toutes les têtes.


A découvrir