Argent : les réformes du gouvernement vont-elles vous coûter ou vous rapporter ?

80 %
La suppression de la taxe d'habitation devrait impacter 80 % des
ménages. Et vous ?

Il y a les grandes réformes, qui modifient la destinée d’un pays et dessinent un cap global. Et il y a des mesures concrètes, qui impactent, à la hausse ou à la baisse, notre pouvoir d’achat. 

 

Six réformes, et moi et moi

Vous souhaitez savoir si vous figurez parmi les grands gagnants ou les grands perdants des réformes économiques mises en place par Emmanuel Macron et son équipe gouvernementale ? Rien de mieux que de se rendre sur le site de France Info pour calculer, grâce à l’outil qu’ils ont mis en place, l’argent qu’elles vont vous faire dépenser ou au contraire, économiser ! 

Cet outil prend en compte six mesures contenues dans le projet de loi de finances et le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 : l'augmentation de la CSG ; la première étape de la suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des ménages ; le remplacement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) par un impôt sur la fortune immobilière (IFI) ; la baisse de 5 € par mois des aides au logement et la revalorisation de l'allocation adulte handicapé et de la prime d'activité. 

En revanche, la calculette ne prend pas en compte la mise en place d'un prélèvement forfaitaire unique, ou "flat tax", de 30% sur les revenus du capital. 

« Lancer le calcul » ! 

Afin de garantir les résultats les plus fidèles possibles, il est conseillé de se munir de son avis d'imposition, de son avis de taxe d'habitation et d'un bulletin de salaire. 

D’abord on vous demande quel est votre statut (fonctionnaire, salarié du privé, sans emploi, retraité, etc), puis combien de parts compte votre foyer fiscal, quel est votre revenu fiscal de référence, quel est le montant actuel de votre taxe d'habitation, si vous êtes assujetti à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), si vous êtes bénéficiaire de dispositifs tels que la prime d'activité,  l'allocation adulte handicapé (AAH),  l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement familial (ALF) ou l'allocation de logement social (ALS). Ensuite, il suffit de « lancer le calcul » ! 

Alors, le projet de Budget 2018, actuellement en discussion au Parlement, vous séduit-il ?! 


A découvrir


Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.