Arnaque par mail : la "Carte Vitale V3" n'existe pas !

15 EUROS
Les données personnelles peuvent valoir jusqu'à 15 euros.

C’est le retour d’un grand classique chez les hackers et autres pirates du dimanche : une nouvelle tentative de phishing par mail a été lancée aux dépens du gouvernement. Elle vise bien évidemment à obtenir les données personnelles des cibles et, pour ce faire, elle propose de vous fournir une mystérieuse « Carte Vitale V3 ».

Une carte vitale qui n’existe pas ?

Actuellement, en France, deux cartes vitales sont en circulation : la version 1 qui ne présente pas de photo sur le devant, et la version 2 qui est celle avec la photo. La Carte Vitale V3, dont on ne saurait ce qu’elle pourrait ajouter de plus que la photo, n’existe pas. Ce n’est même pas comme si le gouvernement avait l’intention de la lancer : non, elle n’existe tout simplement pas (et le gouvernement visant surtout à faire des économies il ne va pas se lancer dans le changement des cartes vitales de plus de 60 millions de personnes).

De base, donc, ce mail est une arnaque : plutôt mal faite, en réalité, puisqu’elle est très facile à déceler. Proposer quelque chose qui n’existe pas n’est pas l’habitude des arnaqueurs.

Un mail envoyé aux couleurs du service public

Le gouvernement a lancé l’alerte le 7 novembre 2017 sur son site officiel pour la simple et bonne raison que l’arnaque utilise les codes couleur et les logos du site Service-Public.fr. C’est ainsi que les arnaqueurs espèrent faire tomber les personnes dans leur piège.

Ainsi, ces arnaqueurs se présentent comme un organe officiel pour vous demander vos coordonnées personnelles et bancaires. Espérant jouer sur le manque de vigilance des internautes, ils espèrent ainsi que vous répondrez à leur mail avec toutes les informations nécessaires pour usurper votre identité ou faire des achats sur Internet avec votre argent.

Malheureusement, ça marche assez souvent : 2 millions de Français ont été victimes de phishing en 2015.


A découvrir