Arnaque : Free n'offre pas de smartphone !

48 %
48% des internautes répondent à un mail de phishing comme celui qu'ont
reçu les abonnés Free

Suite aux pannes qu’a connues le réseau Free en janvier 2018, certains mails envoyés à ses abonnés proposent d’offrir un smartphone en compensation. C’est en réalité une campagne de phishing lancée par des hackers.

 

Une tentative grossière

Le mail envoyé par les pirates est tellement mal écrit qu’il parait évident qu’il ne provient pas de l’opérateur. Fautes de syntaxe et d’orthographe s’accumulent dès la première phrase « Dommage que vous ayez eu une mauvaise expérience la derniére fois que vous nous visitez ». A la fin de ce mail, un lien intitulé « RéCLAMATION ICI » ouvre une page internet où le client devra rentrer ses coordonnées bancaires pour recevoir son cadeau.

Aussi grotesques soient-elles, les campagnes de ce genre continuent de piéger des internautes. D’après une étude de NordVPN publiée le 23 Mars 2017, un destinataire sur deux répond à un mail de phishing.

Comment se prémunir contre ce danger ?

Certaines astuces peuvent vous éviter de tomber dans le piège des hackers. Lorsque vous recevez par mail une offre spéciale, vérifiez tout d’abord l’orthographe et la syntaxe. Si vous observez des formulations étranges ou des fautes d’orthographe flagrantes, c’est sûrement une arnaque.

La deuxième étape consiste à comparer l’adresse mail de l’expéditeur à l’adresse mail de l’opérateur. Si elles ne correspondent pas, n’hésitez pas à demander à votre opérateur si l’offre proposée existe réellement ou à recopier cette adresse dans une recherche internet. Certains internautes se sont peut-être déjà plaints.

Si le lien semble douteux, ne cliquez pas sur les pièces jointes. Par ailleurs, un paiement sur le web n’est sécurisé que si l’adresse de la page commence par « https ». Vous pouvez trouver d’autres moyens de vous protéger contre le phishing sur : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/phishing-hameconnage-filoutage


A découvrir