Arnaque : ces faux « frais de reprogrammation » pour livrer un colis

6,6 %
En 2019, le nombre de colis distribués en France a augmenté de 6,6%

Que vous attendiez, ou pas, un colis commandé sur une site Internet, vous risquez d’être ciblés par cette nouvelle campagne de phishing dévoilée par Cyberguerre le 24 août 2021. Comme toujours, l’objectif est de vous voler un peu d’argent mais, surtout, vos coordonnées bancaires. La technique est classique, mais elle prend une nouvelle forme en ce mois d’août 2021.

Un mystérieux colis bloqué dans un entrepôt…

Selon Cyberguerre, la campagne de phishing en cours en France en cette fin de mois d’août 2021 prend la forme d’un mail ou un SMS soi-disant d’un transporteur comme Colissimo ou encore La Poste. Ce mail vous informe que votre colis est tout simplement bloqué dans un entrepôt, et vous fournit un numéros de colis pour paraître plus crédible… mais qui est en réalité fantaisiste.

Comment débloquer ce mystérieux colis ? Simple : il suffit de payer. Pas beaucoup, bien évidemment. Selon Cyberguerre, un ou deux euros sont demandés, mais il faut payer sous 24 heures, autrement, chose étrange, il sera impossible de récupérer le colis en question.

Un lien, et après c’est le chaos

Cyberguerre a cliqué sur le lien fourni avec le mail frauduleux et a remarqué qu’en fait, la suite de l’arnaque ne fait pas sens. Au lieu de la traditionnelle page où rentrer ses coordonnées bancaires, généralement l’objectif du phishing, le lien renverrai vers des pages d’achats pour des produits ou des services, tous à quelques euros seulement. Illogique : l’utilisateur qui aurait été piégé concernant le colis s’en retrouve déboussolé, et va quitter la page.

Il y a donc peu de chances que cette arnaque réussisse, mais elle peut rapidement évoluer, car l’erreur pourrait simplement venir d’une mauvaise redirection d’adresse Internet. La vigilance reste de mise.

D’une manière générale, il faut toujours vérifier la situation d’un colis sur le site officiel du transporteur (tous les colis disposent d’un suivi) et avec le numéros de colis fourni par le site ou le transporteur. En cas de problèmes avec la livraison, c’est bien au transporteur qu’il faut s’adresser, lequel ne demande jamais d’argent pour débloquer la situation.


A découvrir