Arnaque bancaire : un SMS et votre compte est vidé

52 %
En France, 52% des ménages ont déjà été victimes d'arnaques bancaires.

La technique paraît trop simple pour être vraie et pourtant elle a fait plusieurs dizaines de milliers de victimes : un simple SMS permettrait à un hacker (ou plusieurs) de tout simplement vider votre compte bancaire. La vigilance est de mise.

Une arnaque bancaire aussi simple que redoutable

Selon les informations données par Serge Maître, président de l’Association française des usagers des banques (AFUB), à RTL, les attaques sont en forte augmentation : une hausse de 40 % entre mars et octobre 2019, soit un total de 61.000 infections confirmées. Le nombre réel pourrait être supérieur.

Or, ce qui inquiète les autorités, c’est la simplicité avec laquelle ce piratage est mené : le hacker envoie un simple SMS avec un lien Internet à cliquer. Si la victime clique sur ce lien, le piratage est réussi : le hacker peut tout simplement se connecter sur la banque en ligne de la victime avec ses codes et réaliser toutes les opérations possibles. Et, de fait, vider le compte bancaire.

Une arnaque à 12.000 euros en moyenne

Contrairement aux arnaques téléphoniques aux numéros surtaxés, qui coûtent quelques dizaines voire centaines d’euros dans les cas les plus graves à l’utilisateur, ici on parle d’une arnaque bien supérieure : l’AFUB estime que les hackers volent, en moyenne, 12.000 euros. En un sens, cela permet à la victime de se rendre compte facilement du piratage… mais après il reste la question du remboursement.

L’association conseille de faire immédiatement opposition à tous les virements et d’envoyer une lettre au directeur d’agence. Si cela n’aboutit pas, des recours judiciaires sont envisageables.


A découvrir