Assurance auto : comment la payer moins cher ?

40
Les assureurs n'aiment pas les jeunes conducteurs : les meilleurs
tarifs s'obtiennent généralement à partir de 40 ans.

Sans le savoir souvent, par réticence à changer d’assureur parfois, bon nombre de conducteurs surpayent leur assurance auto. Même si ce poste de dépenses est inévitable, comment tirer son épingle du jeu ?

Assurance auto : pour faire des économies, ayez le bon profil

Tout d’abord, pour payer son assurance auto moins cher, il faut correspondre à un certain profil, que les assureurs estiment moins accidentogène : avoir entre 40 et 60 ans, être marié ou pacsé, être employé du secteur public ou retraité, avoir son permis depuis 4 ans minimum, vivre à la campagne plutôt qu’en ville, voire dans certaines régions où les conducteurs, à tort ou à raison, sont réputés prudents (Bretagne, Val de Loire…).

En revanche, les personnes célibataires ou divorcées, les chefs d’entreprise, les chômeurs et les citadins ne suscitent pas la clémence des assureurs. Le fait d’inscrire son enfant comme conducteur secondaire augmente d’autant plus la prime.

Avoir son assurance auto moins cher : la technologie au secours de votre porte-monnaie

Mais même si on n’a pas le bon profil, il est possible de diminuer la facture. Certains assureurs ont des offres spécifiques pour les petits rouleurs : vous pouvez prendre un forfait plafonné à un certain nombre de kilomètres. Selon les assureurs, l’enregistrement du nombre de kilomètres effectivement parcourus peut se faire au moyen d’un boîtier posé dans la voiture.

Un autre moyen de réduire sa facture consiste à persuader l’assureur que vous êtes un conducteur prudent. Les offres d'assurance auto d'Allianz comportent par exemple une option « Conduite connectée », où, en échange d’un tarif plus avantageux, vous devez installer une application dédiée et permettre votre géolocalisation.


A découvrir