Assurance auto : pas de baisse de prime... pour l'instant

68 %
68% du montant des primes d'assurance automobile sont destinées à
l'indemnisation.

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a lancé une attaque contre les assurances du fait du confinement : le nombre d’accidents a chuté drastiquement en France puisque les Français ne pouvaient pas prendre leur voiture… et ce sont autant de milliards d’économisés pour les assureurs et que l’UFC voulait voir être redistribués. La Fédération française des assurances (FFA) confirme la baisse d’accident… mais pas la baisse des cotisations.

Baisse de la prime d’assurance auto ? Pas en 2020

Dans un courrier adressé à l’UFC-Que Choisir et rendu public, la FFA, par le biais de sa présidente, Florence Lustman, a répondu à l’association de consommateurs. La fédération des assurances confirme une baisse « d’environ 75% » du nombre d’accidents sur les routes de France depuis le confinement, par rapport à la même période de 2019, mais se retient de faire des promesses.

« Il est dangereux de faire croire aux assurés que, parce qu'il fait beau un jour, il faudrait se faire rembourser les primes catastrophes naturelles », écrit, en tant qu’analogie, la FFA dans son courrier. Objectif : montrer que ce n’est pas parce qu’un jour il n’y a pas d’accidents qu’il n’y a pas d’accidents tout court.

Et ça se confirme avec les chiffres : si le nombre d’accidents a baissé de 75%, cela signifie qu’il y a encore 25% d’accidents, par rapport à 2019, qui ont eu lieu durant le confinement et malgré la baisse généralisée de la circulation sur les routes de France.

Le bilan fin 2020… et on verra pour la prime

La FFA ne se prononce, en réalité, ni pour une baisse de la prime d’assurance, ni pour une hausse, ni pour un statu quo. « Ce n'est qu'à la fin de l'année que nous pourrons juger de la réalité des accidents automobiles pour 2020 » précise Florence Lustman. Car les assurances craignent, malgré tout, un bond des accidents avec le déconfinement et avec les vacances d’été qui se profilent.

Et si certains assureurs ont pris des mesures, comme la Maif qui a annoncé rendre 30 euros à ses assurés auto et la Matmut qui a gelé ses tarifs pour 2021, chacun fait comme il lui plaît. En attendant, selon les calculs de l’UFC Que Choisir, ce sont près de 2,2 milliards d’euros que les assurances auto ont économisés durant le confinement. Le point sera fait fin 2020 pour que la FFA donne des lignes directrices plus générales pour les tarifs 2021.


A découvrir