Attractivité de la France : et si on attirait vraiment les talents étrangers pour dynamiser nos entreprises ?

702 EUROS
Le loyer moyen, charges comprises, d'une location vide, se monte à 702
euros par mois.

Pour la seconde année consécutive selon le baromètre 2021 du cabinet Ernst & Young, la France est classée pays le plus attractif en Europe pour les investisseurs étrangers, et ce malgré la crise Covid19. Il existe des moyens simples pour amplifier ce mouvement, au-delà des avantages fiscaux mis en place par l’Etat.

Depuis plusieurs années, la France est devenue un pays très attractif pour les entreprises étrangères, notamment de la Tech et de l’innovation, sans que la pandémie de Covid19 n’impacte cette évolution. La création de “Business France” en 2014, ou encore le lancement du label “French Tech” pour certifier les entreprises innovantes ont joué un rôle déterminant pour renforcer l’attractivité au niveau européen et mondial. Nous pouvons être fiers de cette place et imaginer ensemble d’autres idées et solutions pour continuer à être l’un des pays qui attire le plus, en facilitant l'accueil, l’intégration et l’installation des talents étrangers.

Miser sur le logement pour le bien-être des salariés expatriés

Les entreprises ont elles-aussi un rôle à jouer pour améliorer l’attractivité de la France en apportant une aide et un accompagnement dans l’installation de leurs collaborateurs. Pour cela, il faut faire en sorte que l’arrivée des talents internationaux en France soit une expérience agréable, peu chronophage à la fois pour l'entreprise et pour l’expatrié, en facilitant leurs démarches administratives, ainsi que leur installation matérielle.

C’est un fait, la France est un pays où les charges patronales sont élevées par rapport aux autres États avec lesquels elle est en concurrence. Dans ce contexte, la marque employeur peut jouer un rôle en proposant des avantages supplémentaires pour séduire un potentiel candidat, pour lequel le logement sera un élément décisif.

Pour une entreprise, trouver le logement qui correspondra aux critères du salarié peut s’avérer très complexe et demande une expertise spécifique dans l’immobilier. Selon les statistiques et des études sur la relocation menées par Kokoon, il faut en moyenne 130 heures à une personne pour trouver le logement qu’elle désire. La tâche s’avère encore plus ardue lorsque la personne doit le faire à distance. Dans ces conditions, se reposer sur des professionnels de l’immobilier compétents et bienveillants paraît indispensable.

Il est donc essentiel d’encourager les entreprises à faire du logement le nouveau levier de leur marque employeur et de les accompagner pour qu’elles puissent offrir à leurs collaborateurs le meilleur logement possible. Cette révolution des mentalités dans la politique employeur des entreprises est nécessaire pour que l’expérience française des talents mutés se déroule sans encombre et parvenir au final, à stimuler l’attractivité française et renforcer ses entreprises.


A découvrir

Lénaïc Boucher

Sempiternel entrepreneur, Lénaïc lance Kokoon en 2018 après 20 années d'expériences internationales en évènementiel, culture et direction commerciale. Il aime mettre toute son expertise au service de causes justes. Il a donc naturellement décidé d'attaquer le sujet du logement. https://www.linkedin.com/in/lenaic-boucher/