Auchan annonce un milliard de pertes, mais promet de protéger l'emploi

1,145 MILLIARD €
Le groupe français Auchan a accusé une perte nette de 1,145 milliard
d'euros en 2018

Le groupe français Auchan Holding a accusé une perte nette de 1,145 milliard d'euros en 2018, plombé par des dépréciations dans son pôle distribution qui devra entamer un redressement en 2019. Mais aucune suppression de postes ne serait prévue.

Une perte nette de 1,145 milliard d'euros pour Auchan en 2018

Le groupe français Auchan Holding, propriétaire des magasins Auchan, de la banque Oney et de la foncière Ceetrus, a annoncé vendredi 8 mars, des résultats décevants pour l'année 2018 avec une perte nette de 1,145 milliard d'euros. En cause, des dépréciations dans son pôle distribution qui devra entamer un redressement en 2019, selon les dires de Edgard Bonte, président du directoire de la holding, rapportéés par Europe 1.

Et les nouvelles ne sont pas bonnes pour l'emploi. Dans un communiqué, Auchan Retail explique que objectif à court terme, sera un redressement de son activité « qui passera par des arbitrages et des renoncements », selon Edgard Bonte, le nouveau président du directoire de la holding, non cotée en Bourse et propriété de l'Association familiale Mulliez.

Pas de réduction d'effectifs

Le groupe annonce par conséquent, « un plan d'action volontaire » en 2019. Celui-ci nécessitera une « maîtrise de l'endettement et des ratios financiers ». Pour le secrétaire général de la Holding, Xavier de Mézerac, cité par la radio, le résultat est surtout grevé par « des dépréciations d'actifs », d'une valeur de 1,1 milliard d'euros, situés principalement en Italie, en France et en Russie, mais « purement comptables ».

Faut-il craindre une vague de licenciements massifs ? Aucun plan de réduction d'effectifs, notamment en France, n'est en revanche programmé, promet pour sa part M. Bonte. L'objectif est un redressement à court terme du pôle distribution, « avec des améliorations significatives attendues dès 2019. »


A découvrir