La richesse des millionnaires a été multipliée par 3 800 en 20 ans

8,2 %
En 2016 la richesse des millionnaires a grimpé de 8,2%.

Les millionnaires sont de plus en plus nombreux et, surtout, ils sont de plus en plus riches. Une mauvaise nouvelle pour celles et ceux qui espéraient que les inégalités sociales régressaient et que le monde serait un peu plus juste. Ce n’est pas le cas, à en croire l’étude du cabinet CapGemini publiée jeudi 28 septembre 2017.

1,15 million de millionnaires en plus en 2016

La première information capitale que nous donne cette étude du cabinet CapGemini est que le nombre de millionnaires augmente dans le monde. En 2016, pas moins de 1,15 million de personnes de plus ont passé le cap du « million ». CapGemini estime qu’une personne est millionnaire si son patrimoine est de 1 million de dollars (850 000 euros) hors résidence principale, objets d’art et de collection et biens courants consommables. C’est donc le capital que la personne peut potentiellement investir qui compte.

Au total, dans le monde, 16,5 millions de personnes dépassent ce seuil mythique. Sans surprise, c’est aux Etats-Unis où on en trouve le plus : 4,8 millions, en hausse de 340 000. Suivent le Japon, l’Allemagne et la Chine.

La France n’est pas en reste puisqu’en 2016 elle gagne une place au classement : avec 579 000 millionnaires, elle passe devant le Royaume-Uni qui n’accueille que 568 300 millionnaires sur son sol.

Les millionnaires sont de plus en plus riches

L’augmentation du nombre de millionnaires dans le monde fait automatiquement grimper leur fortune : elle augmente, en 2016 selon l’étude CapGemini, de 8,2 %. Ces 16,5 millions de personnes détiennent à elles seules 63 500 milliards de dollars sur les quelque 200 000 milliards de dollars de richesse mondiale, soit environ un tiers.

Le montant détenu par les plus riches explose : en 1996, soit vingt ans auparavant, les millionnaires de l’époque ne détenaient que 16,6 milliards de dollars, soit 3 825 fois moins. Une augmentation qui ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin : CapGemini estime que le cap des 100 000 milliards de dollars pourrait être franchi en 2025.


A découvrir