Loyers : attendez-vous à une forte hausse en 2022

702 EUROS
Le loyer moyen, charges comprises, d'une location vide, se monte à 702
euros par mois.

Les ménages font déjà face à une hausse du prix de l’énergie, une hausse des prix à la consommation, une hausse du prix du carburant… et ce n’est pas fini. En plus de l’augmentation à venir, bien que limitée, des prix de l’électricité, c’est une augmentation du prix du loyer qui attend ceux qui ne sont pas propriétaires de leur logement. Explications.

L’Indice de référence des loyers en forte hausse

Comme le souligne le journal Les Echos, si les ménages locataires vont devoir composer avec une forte hausse de leur loyer c’est à cause de la publication par l’Insee de l’Indice de Référence des Loyers (IRL). Publié le 15 octobre 2021, il atteint 131,67 au troisième trimestre 2021, soit une augmentation annuelle de 0,83%. Une telle hausse n’est pas un record, mais est relativement rare. En comparaison, au 1er trimestre 2021, sur un an, l’IRL n’avait augmenté que de 0,09%.

Or, l’IRL influence directement le loyer des locataires : il est utilisé pour calculer l’augmentation annuelle automatique, qui peut survenir lors d’une date précisée dans le contrat de location ou en début d’année par défaut.

Lors de cette revalorisation annuelle, le loyer augmente d’un pourcentage égal à l’augmentation de l’indice. Il ne s’agit pas d’un nouveau contrat mais bien d’une augmentation légale et automatique, appliquée par l’ensemble des propriétaires, et tout particulièrement par ceux qui ont donné leur appartement en gestion. Dans ce dernier cas, c’est le gestionnaire qui fait le calcul, ce qui fait également augmenter sa rémunération puisque dans la très grande majorité des cas la gestion d’un bien immobilier est facturée au propriétaire selon un pourcentage du loyer perçu.

Comment calculer le montant du nouveau loyer ?

Pour calculer le montant de l’augmentation du loyer à venir, il y a une formule assez simple à appliquer :

(Montant du loyer hors charge avant l’augmentation) multiplié par (nouvelle valeur absolue de l’IRL mentionné dans le contrat) le tout divisé par (IRL du même trimestre de l’année précédente)

Un loyer de 1.000 euros hors charges qui est révisé au troisième trimestre 2021 augmentera donc de 8,27 euros par mois, soit près de 100 euros par an.

Il existe un simulateur exact et précis permettant de calculer l’évolution automatique des loyers sur le site de l’Institut National de la Consommation.


A découvrir