Autolib': Renault et PSA reprennent le flambeau à Paris

500
Dans un premier temps, le groupe PSA mettra à disposition des
Parisiens 500 véhicules électriques.

Après le fiasco d’Autolib’, la mairie de Paris avait lancé un appel d’offre pour en trouver le remplaçant. La recherche ne sera pas longue, puisque les constructeurs PSA et Renault feront profiter les Parisiens de leurs « savoir-faire en mobilité urbaine » acquis en Espagne. Dans un premier temps PSA déploiera dans la capitale une flotte de 500 véhicules électriques en « libre-service ». Tandis que Renault annoncera sa stratégie lors d’une conférence de presse mercredi 4 juillet 2018.

Deux géants français de l’automobile feront bénéficier de leur expérience aux Parisiens

La mairie de Paris semble avoir trouvé la solution pour le problème Autolib’. Après avoir mis fin à son contrat avec le groupe Bolloré, fin juin 2018, la municipalité a lancé un appel d’offres pour reprendre la succession. Et une solution semble avoir été trouvée, « le free floating » sans espace dédié pour se garer, sans borne d’attache, dans le même esprit que Mobike, Obike et Ofo, ces offres de vélos en libre-service qui sont arrivées dans la capitale ces derniers mois. Les véhicules ne seront donc plus obligés d’être rechargés aux bornes, des équipes viendront les remplacer par des véhicules chargés. Pour pouvoir offrir aux Parisiens et Franciliens leurs services de véhicule en libre-service, les prestataires devront payer une contribution de 300 euros par an pour chacune des voitures mises à disposition.

La mairie de Paris se tourne donc vers deux acteurs privés : les constructeurs français PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall) et Renault. Les deux proposent déjà des voitures en « free floating » à Madrid en Espagne, Renault y a mis à disposition 500 Zoé électriques en libre-service, avec son service Renault Mobility et Zity. PSA est aussi présent dans la capitale espagnole et propose un service semblable, emov, via sa filiale Free2Move, en partenariat avec l’entreprise espagnole Eysa. Une flotte de 600 Citroën C-Zero 100 % électrique est mise à disposition des Madrilènes, ils sont 180.000 à les utiliser.

Voitures en « free floating » : Renault arrive en septembre 2018 et PSA au troisième trimestre 2018

Les Autolib’ désertent peu à peu la capitale et elles ne devraient plus s’y trouver d’ici la fin du mois d’août 2018. Les Bluecars vont être remplacées dès septembre 2018 par les véhicules 100 % électriques de Renault. « Dans un premier temps, le Groupe Renault a décidé de déployer progressivement une offre commerciale de mobilité électrique pour les Parisiens, les Franciliens et les visiteurs, à partir de septembre 2018 », annonce le constructeur ce mercredi 4 juillet 2018. Trois services seront proposés : une offre de VTC électriques via Marcel du Groupe Renault, un service de véhicules électriques en autopartage accessibles en libre-service. Et pour des trajets plus longs, d’autres voitures écologiquement responsables seront accessibles en libre-service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 depuis des parkings Renault ou partenaires. Les véhicules mis à disposition seront de la gamme 100 % électrique du fabricant : Zoé, Twizy, Kangoo Z.E, Master Z.E.

Le groupe PSA finalise de son côté avec la mairie de Paris « le lancement d’un service d’autopartage au service de la mobilité des Parisiens ». Opérant sous la marque Free2Move, le groupe mettra à disposition « 500 véhicules électriques des marques Peugeot et Citroën » dans un premier temps, annonce le constructeur. « Après le lancement de Free2Move App, nous mettons à disposition des Parisiens notre savoir-faire en mobilité urbaine à travers notre offre d’autopartage électrique, de qualité et pérenne », déclare Brigitte Courtehoux, Membre du Comité Exécutif du Groupe PSA et Directrice des Services de Mobilité et Connectivité. Leur objectif est de lancer leur flotte dès le dernier trimestre 2018. D’autres acteurs du secteur de l’automobile sont intéressés (BMW ou Zipcar) et pourraient proposer à leur tour leur propre service de « free floating ».


A découvrir