Automobile : l'électrique revient moins cher que l'essence

940 €
Le gain de pouvoir d'achat, par rapport au diesel, atteint 940 euros
par an.

Les voitures électriques coûtent moins cher à l'usage que les véhicules essence ou diesel, selon une étude de l'UFC-Que Choisir. Ces dernières profitent « surtout d'un bonus de 6 000 euros à l'achat, sans lequel l'électrique ne serait pas rentable », précise l'association.

La voiture électrique moins cher qu'une essence ou diesel

Si à l'achat son coût est plus élevé, la voiture électrique revient moins cher que son équivalent essence ou diesel si l'on intègre l'ensemble des coûts, selon une étude publiée ce mercredi 10 octobre par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir. Cette dernière de préciser : « Le coût total d'un véhicule électrique est plus faible que celui d'un diesel (coût total de propriété inférieur de 3%) ou d'une essence (5%) dès quatre ans de possession », grâce à la prime à l'achat en vigueur en France et à un coût en énergie largement inférieur.

L'enquête qui a permis de parvenir à de telles conclusions a été réalisée par le cabinet Elementary Energy et intègre tous les coûts supportés par les automobilistes durant la détention du véhicule, que l'on appelle couramment coût total de propriété. Cette facture comprend ainsi le prix d'achat mais aussi le tarif de l'assurance, carburant, entretien et coût de dépréciation à l'usage. Ces calculs sont faits sur une base commune : une berline moyenne (type Renault Mégane, Peugeot 308, etc...), pour une utilisation standard de 15 000 kilomètres parcourus chaque année sur quatre ans.

Un avantage d'autant plus important lorsque le véhicule est d'occasion

Au final, l'avantage de l'électrique est encore plus important quand il s'agit d'un véhicule d'occasion.  « Le gain de pouvoir d'achat, par rapport au diesel, atteint 940 euros par an, soit un coût total de propriété inférieur de 28% pour une seconde main, et 1 017 euros par an, soit -37% pour une troisième main  », précise l'UFC-Que Choisir.

L'association pointe du doigt les deux raisons principales à ces différences de coût. Tout d'abord, les véhicules électriques représentent un coût en énergie de 188 euros par an, bien inférieur à celui d'un véhicule diesel (1 181 euros par an) ou essence (1 461 euros par an). Mais les automobilistes qui investissent dans des voitures électriques peuvent surtout profiter d'un bonus de 6 000 euros à l'achat, « sans lequel l'électrique ne serait pas rentable », conclut l'UFC.

Au final, l'association précise : « Le prix de vente d’une voiture électrique ne baissera qu’avec la fabrication à grande échelle, ce qui n’est pas le cas actuellement  » peut-on lire sur le site internet. L'électricité coûte beaucoup moins cher que l'essence ou le diesel, alors que les taxes de l'État sur ces carburants vont encore augmenter au 1er janvier 2019. Mais que les conducteurs de ce genre de véhicules ne se réjouissent pas trop vite car la fiscalité associée à l'électricité devrait aussi évoluer à la hausse, pour compenser le déclin du diesel et de l'essence.


A découvrir