Avec une semaine d'avance sur la France, les soldes ont débuté dans l'Est

75,5 %
75,5 % des Français ont participé aux derniers soldes d'été.

La traditionnelle période des soldes d’hiver a débuté mardi 2 janvier dans les départements de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, de la Moselle et des Vosges.

Lancement des soldes dans l'Est de la France

Les belles promotions arrivent dans l’Est de la France. Alors que les consommateurs se remettent à peine des fêtes de fin d’année, les premières soldes d’hiver débarquent dans l’hexagone. Une semaine avant le reste du pays, c’est l’Est de la France qui en bénéficie depuis mardi 2 janvier. À compter du mercredi 3 janvier, c’est la Guyane et la Guadeloupe qui lanceront les soldes d’hiver.

Le reste de la France pourra ensuite bénéficier des soldes d’hiver, à partir du mercredi 10 janvier prochain. Comme d’habitude, les promotions les plus intéressantes seront proposées par de nombreuses enseignes. Et cela vaut dans les magasins, comme sur Internet. C’est l’une des seules périodes de l’année où les commerçants peuvent vendre à perte.

Les soldes concurencées par Internet et les ventes privées

Cela fait un an que les soldes, malgré les réductions alléchantes proposées, connaissent un succès plus mitigé. Un désamour qui s’explique par plusieurs raisons. Le commerce en ligne qui explose, les nombreuses ventes privées, les difficultés économiques, sont autant d’explications qui poussent les Français à bouder de telles périodes.

La proximité géographique avec certaines régions pose également problème aux commerçants. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’Est de la France débute la période des soldes une semaine avant le reste de la France. La proximité avec le Luxembourg a poussé l’Etat à légiférer et à accorder une dérogation aux quatre départements en question.


A découvrir

Jean-Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour RCF où il est en charge de l'actualité sur web. Il a travaillé pour Perspective Entrepreneurs, Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et ancien membre de l'Association des Journalistes de Défense.